Je me chauffe à l’électricité

Impossible n’est pas BOOSTHEAT !

Testez votre éligibilité
nouvel apport d’énergie

Un nouvel apport d’énergie nécessaire

Afin de pouvoir utiliser la chaudière hybride BOOSTHEAT.20, vous devrez vous faire équiper d’un appoint de gaz.

La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons vous accompagner dans le raccordement au réseau de gaz naturel si vous êtes éligibles.

Si cela n’est pas le cas, nous pourrons vous accompagner dans l’installation d’un équipement en gaz propane, grâce à notre partenaire Butagaz, sélectionné pour sa tarification 25 % inférieure à la moyenne marché.

Butagaz vous garantit un budget stable grâce à une mensualité tout inclus, avec la possibilité de choisir un prix fixe pendant toute la durée du contrat, ou variable mais indexé sur l’indice INSEE. Quelle que soit la formule, le gaz propane reste moins cher à l’achat que l’électricité.

Disposez-vous d’un réseau de chauffage hydraulique ?

La BOOSTHEAT.20 produit de la chaleur pour un réseau de chauffage hydraulique dont il faudra également vous équiper afin de valider votre installation.

Si vous êtes déjà équipé d’un plancher chauffant par exemple, vous n’aurez pas à vous acquitter de ces travaux supplémentaires.

réseau de chauffage hydraulique
biogaz déchets agricoles

Prenez part à la transition énergétique

L’électricité « verte » ne représente que 18 % de la production française. Encouragez son développement en optant pour un chauffage au gaz !

Vous trouvez ça étrange ?

La croissance de l’électricité renouvelable fait face à un frein économique, essentiellement lié à son impossible stockage : ça c’était avant le Power to gaz.

Cette technique actuellement à l’essai permet de transformer le surplus d’électricité verte en hydrogène et de le stocker en l’injectant dans le réseau de gaz naturel existant.

Soutenez une énergie locale et propre : le Biogaz

La consommation de gaz en France représente la production équivalente à 13 centrales nucléaires, son développement participe donc directement à la baisse de poids du nucléaire dans notre mix énergétique.

La production de Biogaz, dont l’objectif est qu’il représente 30% du gaz consommé d’ici à 2030, est une alternative significative pour dé-fossiliser cette énergie et ainsi en disposer en abondance tout en valorisant nos déchets organiques !

C’est également le moyen de soutenir une production locale, notamment celle de nos agriculteurs, en leur apportant une source de revenus complémentaire ainsi qu’une production d’engrais autonome.

Estimez vos économies en passant au gaz