GUIDES & ASTUCES

Découvrir les différents types d’énergies renouvelables

Estimez vos économies

Les énergies renouvelables jouent un rôle croissant dans le mix énergétique tout en répondant aux enjeux environnementaux. Il est aujourd’hui possible d’avoir recours aux énergies renouvelables également à titre individuel, pour satisfaire sa propre consommation d’électricité et de chauffage.

Mais arbitrer entre les avantages et inconvénients de chaque solution n’est pas simple, et dépend à la fois des caractéristiques locales, climatiques ou topographiques, des dépenses de consommation d’un foyer, ainsi que du budget disponible pour l’investissement dans des installations pouvant s’avérer rapidement onéreuses.

Énergie solaire, éolienne, hydroélectrique, biomasse ou géothermie, BOOSTHEAT fait le tour des principales possibilités pour vous aiguiller dans votre recherche de solutions d’énergies renouvelables.

Les différents types d’énergies renouvelables

 

Plusieurs possibilités s’offrent aujourd’hui aux particuliers souhaitant réduire leur facture énergétique et leur empreinte carbone en ayant recours aux énergies renouvelables. Les investissements de départ pouvant être élevés, il est conseillé d’étudier rigoureusement la rentabilité de chaque solution en fonction de ses besoins et de son budget.

De nombreux foyers français ont recours à la biomasse pour chauffer leur logement. Le bois-énergie connaît un regain de popularité auprès des ménages, avec un retour de plus en plus marqué du poêle à granulés. La biomasse est l’énergie renouvelable la plus accessible et la plus utilisée en France pour chauffer logements et eau sanitaire.

L’énergie solaire utilise le rayonnement ou la chaleur du soleil pour fonctionner. Les installations photovoltaïques comme les panneaux solaires permettent de convertir la lumière des rayons solaires en électricité. L’énergie solaire thermique consiste quant à elle à récupérer la chaleur du soleil via des capteurs thermiques. Les nombreuses aides incitatives des collectivités locales et les crédits d’impôt participent à l’adoption progressive de dispositifs d’énergie solaire en France.

L’énergie éolienne convertit la puissance du vent en électricité. Si les moulins à vent l’utilisent depuis des siècles pour actionner leurs meules, l’énergie éolienne est aujourd’hui produite par des aérogénérateurs dont la rotation des pales produit une électricité sans rejeter de CO2. Certains particuliers ont la possibilité, s’ils le souhaitent, d’équiper leur terrain d’une éolienne et d’utiliser l’électricité obtenue pour l’auto-consommation de leur foyer ou pour revendre cette électricité au réseau.

Assez complexe à mettre en place pour les particuliers, l’énergie hydroélectrique reste la première source d’énergie renouvelable en France. Bien que contraignante sur le plan géographique et administratif, l’installation hydroélectrique reste possible pour les foyers souhaitant réaliser des économies sur leur facture énergétique. L’étude de faisabilité doit cependant être rigoureusement menée pour s’assurer de la rentabilité des installations.

L’énergie géothermique, qui consiste à exploiter la chaleur des sous-sols, permet également d’exploiter une source d’énergie renouvelable pour chauffer son foyer. L’utilisation des pompes à chaleur géothermiques reste cependant encore peu répandue en France, car un tel équipement est à la fois coûteux et contraignant au niveau du terrain.

 

Avantages et limites des énergies renouvelables

 

L’installation de dispositifs d’énergies renouvelables permet de bénéficier systématiquement d’aides à la transition énergétique pour réduire le coût de l’investissement. La rentabilité diffère selon le type d’installation et les besoins de chacun.

 

Avantages et inconvénients de l’énergie biomasse

 

Se chauffer au bois permet de réduire sa facture énergétique : il s’agit d’une énergie parmi les plus accessibles avec le gaz naturel. Le coût à l’achat d’une cheminée ou d’une chaudière biomasse reste onéreux et nécessite parfois des travaux conséquents. Ce type de chauffage s’adresse surtout aux maisons individuelles : les autorisations et réglementations pour adopter ce type de chauffage en appartement sont souvent rédhibitoires.

L’usage des cheminées et poêles est par ailleurs nettement moins polyvalent que les sources d’énergie solaire, éolienne ou hydroélectrique, qui permettent aussi bien la production de chauffage que d’électricité. Les poêles et cheminées ne sont utilisés que pour le chauffage et ne permettent pas de produire  de l’électricité. La production d’eau chaude est possible avec les poêles, mais nécessite un équipement supplémentaire parfois onéreux et encombrant.

Le chauffage à bois nécessite également d’être alimenté régulièrement, mis à part les modèles de chaudières à biomasse haut de gamme intégrant un silo de stockage automatisé mais volumineux.

 

Avantages et inconvénients de l’énergie solaire

 

L’énergie solaire est propre. Le rendement de l’énergie solaire thermique est très élevé, cependant il est nécessaire de compter en moyenne au moins 10 ans avant de rentabiliser ses installations. Le rendement des panneaux solaires est quant à lui plus faible et très dépendant du niveau d’ensoleillement du site. L’énergie solaire peut donc être une alternative intéressante aux énergies fossiles une fois l’investissement de départ rentabilisé, à condition d’être situé sur un terrain suffisamment ensoleillé et dans une région au climat propice.

 

Avantages et inconvénients de l’énergie éolienne

 

L’énergie éolienne comporte également des contraintes atmosphériques, puisque seul un terrain suffisamment venté peut bénéficier de telles installations. En moyenne, les éoliennes de 20 kW ont un coût d’installation pouvant varier entre 8 000 et 20 000 euros. Une petite éolienne peut être amortie au bout de 8 à 15 ans de fonctionnement, à condition d’avoir une très bonne exposition au vent.

L’électricité peut ensuite être utilisée pour satisfaire l’autoconsommation d’un foyer, ou revendue au réseau.

 

Avantages et inconvénients de l’énergie hydroélectrique

 

La production d’énergie hydroélectrique est conséquente au niveau national, avec des centrales d’envergure associées à des lacs de barrage.

Mais peu de ménages y ont directement recours. En effet, la construction d’une petite centrale hydraulique est un investissement lourd. Les dépenses d’exploitation en revanche sont quasi-nulles. La rentabilité d’une pico-centrale dépend du potentiel hydroélectrique d’un site, de la qualité du matériel, ainsi que de son utilisation (autoconsommation d’un foyer ou raccordement à un réseau pour revente d’électricité). On compte en moyenne une durée d’amortissement de 20 à 30 ans, ce qui rend l’installation peu intéressante, au regard des contraintes administratives et techniques qu’implique une telle installation.

 

Avantages et inconvénients de l’énergie géothermique

 

Les installations géothermiques offrent un rendement proche de 130%. La géothermie permet donc de réaliser d’importantes économies et de rentabiliser l’investissement initial sur la durée de vie de l’installation. L’énergie géothermique est particulièrement intéressante pour des logements neufs ou dans le cadre de travaux de rénovation. Ce type d’installations réclame cependant un investissement conséquent et de lourds travaux pour l’installation des capteurs. Les installations de pompe à chaleur pour particuliers concernent uniquement la production de chaleur et d’eau chaude sanitaire.

Vous êtes propriétaire d’une maison individuelle ? Contactez nos experts et découvrez la solution BOOSTHEAT pour votre chauffage domestique : nous proposons le meilleur de la technologie de la pompe à chaleur, couplée à une chaudière à condensation, pour offrir une performance deux fois supérieure à une installation classique.

Demandez votre étude de prix

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent