GUIDES & ASTUCES

Découvrir les énergies fossiles

Les énergies fossiles désignent la production d’énergie obtenue par la combustion du charbon, du pétrole ou du gaz naturel. Ces combustibles sont composés d’atomes de carbone et d’hydrogène, récupérés sous forme gazeuse (méthane dans le gaz naturel), liquide (pétrole) ou solide (charbon). Ils sont donc qualifiés d’hydrocarbures.

Issues de la méthanisation de plantes et d’êtres vivants morts et enfouis dans les sous-sols depuis des millions d’années (100 à 300 millions d’années en moyenne), les énergies fossiles sont considérées comme des énergies non renouvelables à une échelle de temps humaine : en effet, une fois utilisées, plusieurs millions d’années sont à nouveau nécessaires à leur reconstitution.

Malgré cela, les énergies fossiles représentent à l’heure actuelle une part très importante du mix énergétique mondial. Les économies modernes sont pour l’instant dépendantes des hydrocarbures, en particulier dans le domaine des transports.

Le principal défi de la transition énergétique consiste à réussir à diminuer progressivement la part des énergies fossiles dans le mix énergétique, pour augmenter la part des énergies renouvelables tout en regagnant une indépendance énergétique. Une transition envisageable uniquement en diminuant la consommation globale d’énergie, dans la mesure où les énergies renouvelables n’ont pour l’instant pas la capacité de pouvoir remplacer la consommation massive d’énergies fossiles.

Genèse de l’utilisation des énergies fossiles

 

L’utilisation massive des énergies fossiles est assez récente et concerne principalement ces deux derniers siècles. Pendant la majeure partie de l’histoire de l’humanité, les hydrocarbures ne représentaient pas d’intérêt et n’étaient que très peu utilisés.

Découverts en Chine il y a 2500 ans, les gisements de gaz naturel (qualifiés alors de « puits à feu ») ont pendant longtemps servi essentiellement à l’éclairage. En Europe, la Révolution industrielle commence à donner aux énergies fossiles une place centrale dans l’économie à partir du XIXe siècle. Le charbon, notamment, est l’un des principaux facteurs ayant contribué à la première révolution industrielle. Depuis le XXe siècle, le pétrole a quant à lui été le facteur déclenchant de la seconde Révolution industrielle.

Depuis, l’usage massif des énergies fossiles s’est intensifié, dans un contexte d’industrialisation croissante et grâce à la découverte des multiples usages que l’on pouvait en faire (transport, chauffage, production de plastique…).

 

La place des énergies fossiles dans le mix énergétique

 

À l’heure actuelle, les énergies fossiles représentent plus de 80% de la consommation mondiale d’énergie primaire, dans les transports, l’industrie et l’habitat. Elles représentent également plus des deux tiers de la production mondiale d’électricité.

Le charbon est la première source de production d’électricité au monde. Abondant et bon marché, il est cependant très polluant et de plus en plus écarté dans le cadre de la transition énergétique. Les énergies décarbonées progressent dans le mix électrique, mais le charbon demeure une source d’énergie essentielle à la croissance de pays émergents très peuplés, en particulier la Chine ou l’Inde.

Depuis 1973, la production mondiale de gaz naturel a plus que triplé. Celle de charbon a quant à elle doublé. En France, l’énergie consommée provient également principalement des énergies fossiles. D’après l’Ademe, un tiers de l’énergie est consommée par les transports, ce qui explique un recours encore massif au pétrole.

 

Les énergies fossiles : quels avantages, quels enjeux ?

 

Les énergies fossiles continuent à représenter une part importante du mix énergétique pour plusieurs raisons. Leur particularité demeure leur praticité : les hydrocarbures sont d’excellents carburants, facilement stockables et utilisables.

Les énergies fossiles que sont le charbon, le pétrole et le gaz naturel ont différents avantages et inconvénients qui leur sont propres :

  • Comparé à d’autres énergies fossiles, le charbon est plutôt bien réparti sur la planète et est présent en très grande quantité. Son coût d’exploitation est cependant élevé et sa combustion génère d’importantes émissions de gaz carbonique ;
  • Le pétrole permet de produire un très grand nombre de produits dérivés (plastique, essence, gaz méthane et propane…) jouant un rôle central dans l’économie mondiale. Celui-ci est en revanche très polluant, de sa phase d’extraction à sa consommation, et de plus en plus cher à cause de sa raréfaction. Malheureusement, peu d’alternatives permettent aujourd’hui de pouvoir se passer de pétrole étant donné l’étendue de ses usages ;
  • Le gaz naturel et très facilement exploitable et moins polluant par rapport aux autres énergies fossiles. Il est aussi possible de produire du biométhane à partir de la biomasse, ce qui en fait alors une énergie renouvelable. Mais il ne peut à lui seul remplacer les autres énergies fossiles.

 

Il n’est pour l’instant pas possible de se passer à grande échelle des énergies fossiles. Dans le cadre de la transition énergétique, l’objectif est davantage de chercher à diminuer la consommation énergétique globale afin de la remplacer progressivement par des énergies renouvelables.

 

Des innovations au service des économies d’énergie

 

Les économies d’énergie seront l’une des clés de la transition énergétique, avec deux enjeux prioritaires : la mobilité et le logement.

L’innovation jouera un rôle majeur dans cette transition, pour aider les ménages à rationaliser leur propre consommation. Résolument innovante, la chaudière hybride BOOSTHEAT.20 prend part à cette démarche en proposant une conception hybride, qui combine les performances de la pompe à chaleur et l’efficacité de la chaudière à condensation.

La pompe à chaleur exploite la chaleur de l’air ambiant grâce à un compresseur alimenté en gaz, permettant la récupération de cette chaleur via un fluide frigorigène. La chaudière à condensation vient prendre le relais quand les températures extérieures n’assurent plus à la pompe à chaleur un rendement suffisant.

Cette technologie révolutionnaire permet à BOOSTHEAT de vous offrir la chaudière la moins énergivore au monde*.

* Estimation Société à partir des rapports de tests des laboratoires externes (CETIAT et Gaz.be).

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent