GUIDES & ASTUCES

Chauffage, performances et économies : tous nos conseils

Estimez vos économies

Chauffage au bois, au fioul, au gaz, électrique, géothermique ou encore solaire…

Les solutions de chauffage sont nombreuses. BOOSTHEAT vous livre ses conseils pour faire les choix les plus judicieux en matière de chauffage.

D’après les données recueillies par le simulateur de chauffage QuelleEnergie.fr, les Français auraient dépensé en moyenne 1 683 € pour chauffer leur logement en 2017 (chiffre établi à partir des données de consommation communiquées par 17 766 particuliers au cours de l’année 2017). Une facture importante que les ménages cherchent de plus en plus à réduire en ayant recours aux solutions de chauffage les plus avantageuses.

Outre la facture énergétique, l’impact environnemental des solutions de chauffage s’intègre de plus en plus dans les choix de consommation des Français, soucieux de réduire leur empreinte carbone.

Pour prendre en compte ces différents enjeux et réduire aussi bien leur facture de chauffage que leur impact écologique, les ménages peuvent aujourd’hui jouer sur trois critères principaux :

 

  • Le choix du type de chauffage le plus adapté à leur consommation ;
  • L’entretien de leur système de chauffage ;
  • L’optimisation de la consommation via les gestes simples du quotidien.

Nos conseils pour choisir le bon type de chauffage

 

Différentes technologies permettent de chauffer les logements résidentiels. Leur rapport qualité/prix et leur confort diffèrent. Pour bien choisir son type de chauffage, il est conseillé de prendre en compte aussi bien le coût à l’achat que les dépenses d’entretien et les factures d’énergie à payer sur toute la durée de vie de l’installation.

À l’heure actuelle, la solution la moins conseillée est celle du chauffage au fioul, dont le coût a progressé ces dernières années. À contre-courant du concept de consommation éco-responsable, son avenir est incertain. En effet, les autorités se désolidarisent de ce mode de chauffage et la législation tend vers une interdiction d’ici quelques années.

D’autres types de chauffage recourent à la biomasse, comme le poêle à bois, les cheminées avec insert ou les chaudières biomasse. Le chauffage biomasse est considéré comme l’une des solutions les plus écologiques et les plus économiques pour chauffer un logement tout en  assurant la production d’eau chaude sanitaire. Leur coût à l’achat reste cependant onéreux si l’on souhaite s’équiper d’une machine performante ne rejetant que très peu de particules fines, et elles imposent des contraintes de stockage importantes.

De plus en plus privilégiées, les énergies renouvelables proposent des systèmes de chauffage alternatifs. Le chauffage solaire nécessite cependant un bon ensoleillement de la zone et n’est pas envisageable dans les régions les plus couvertes.

Le chauffage géothermique exploite quant à lui les calories du sous-sol. Le coût de l’installation reste cependant très élevé. Par ailleurs, ce type d’installation requiert un terrain adapté, suffisamment grand pour pouvoir chauffer le domicile.

Le gaz naturel offre un excellent rapport qualité / prix et représente aujourd’hui l’énergie fossile la plus écologique sur le marché, et se traçe un avenir vert grâce aux investissements et innovation de la filière. Les chaudières à condensation, peu chères à l’achat, consomment bien moins que les anciennes générations. Pour tirer le meilleur parti du gaz et réduire sa consommation, nous vous conseillons d’opter pour des radiateurs basse température.

L’électricité est également très utilisée pour chauffer les logements français.

Cependant, malgré un coût à l’achat raisonnable des installations de chauffage électrique, le prix de l’électricité demeure élevé sur le long terme et ne permet pas d’optimiser ses dépenses en chauffage. Peu fréquent dans le neuf, le chauffage électrique est une solution adaptée à la rénovation de logements anciens. La pompe à chaleur électrique, toutefois, montre d’excellentes performances et permet de réduire significativement la consommation sur le long terme.

La solution BOOSTHEAT, innovante et hybride, exploite les qualités de la pompe à chaleur gaz et de la chaudière à condensation. En cas de chute des températures extérieures, la chaudière à condensation compense progressivement la perte d’efficacité du compresseur thermique. Grâce à cette technologie, l’efficacité d’une chaudière à condensation classique se retrouve multipliée par deux.

 

Bien entretenir son chauffage

 

L’optimisation de sa consommation ne s’arrête pas au choix de la meilleure technologie de chauffage. L’entretien d’un système de chauffage est important pour votre sécurité. Mais il assure aussi un bon rendement énergétique et permet de maximiser la durée de vie de vos installations.

Il est donc crucial de faire entretenir votre système de chauffage chaque année par un professionnel pour éviter les risques de pannes, les intoxications au monoxyde de carbone ainsi que les surconsommations.

La visite d’entretien annuelle est obligatoire pour les chaudières d’une puissance comprise entre 4 et 400 kW (chaudières à bois, charbon, gaz, fioul). Cette révision est à la charge de l’occupant si l’installation est individuelle, et du syndic dans le cadre d’un système de chauffage collectif.

Les conduits de cheminée doivent quant à eux être ramonés deux fois par an par des professionnels du ramonage. Les radiateurs doivent être dépoussiérés pour conserver un air ambiant sain, et purgés dans le cas des radiateurs à eau.

 

Conseils : comment limiter votre consommation quotidienne ?

 

Limiter sa facture de chauffage passe également par des petits gestes du quotidien. Veillez à chauffer modérément en évitant les températures trop élevées. Suivant le code de la construction : « dans les locaux à usage d’habitation, d’enseignement, de bureaux ou recevant du public et dans tous autres locaux, à l’exception de ceux qui sont indiqués aux articles R. 131-22 et R. 131-23, les limites supérieures de température de chauffage sont, en dehors des périodes d’inoccupation définies à l’article R. 131-20, fixées en moyenne à 19°C :

  •  pour l’ensemble des pièces d’un logement ;
  • pour l’ensemble des locaux affectés à un usage autre que l’habitation et compris dans un même bâtiment. »

 

L’installation d’un thermostat dans une pièce de référence (en général, le séjour) permet de commander la production de chauffage dans tout le logement. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), un thermostat permet d’économiser en moyenne 10 % d’énergie. Il existe également des thermostats d’ambiance programmables, dotés d’une horloge intégrée pouvant être réglée en fonction des besoins journaliers. Plus onéreux à l’achat, ce type de thermostat permet d’économiser jusqu’à 20 % d’énergie.

Grâce à son thermostat connecté, la chaudière BOOSTHEAT.20 permet d’assurer le pilotage de votre chauffage à distance via une application mobile. Vous avez alors la possibilité de monter ou diminuer la température du chauffage ou du ballon d’eau chaude sanitaire quand vous le souhaitez pour optimiser votre consommation énergétique.

Pour profiter au maximum d’un logement chauffé tout en surveillant votre facture, veillez bien sûr également à éviter les déperditions de chaleur en traquant les courants d’air, en fermant les portes des pièces chauffées, et en optant pour une isolation de qualité.