BOOSTHEAT > Guides et astuces > Économies d'énergie > Astuces économies énergie > Pourquoi et comment réguler la température du chauffage central ?

RETOUR

Pourquoi et comment réguler la température du chauffage central ?

régulation du système de chauffage

Un système de régulation et de programmation de la température permet de maintenir une température choisie dans chaque pièce de la maison tout au long de la journée. Le réglage de la température permet de mieux maîtriser ses dépenses énergétiques.

Comment ça marche et quels sont les avantages de ce système ?

 

Régulation de température : comment ça marche ?

Un régulateur de température fonctionne selon deux critères principaux : les conditions météo et l’usage des pièces.

 

Réguler la température intérieure en fonction de la météo

 

Le système de régulation maintient la température choisie au préalable tout en prenant en compte d’autres éléments comme les conditions météorologiques extérieures. Si l’apport solaire naturel transmet de la chaleur à l’intérieur, le régulateur de température baisse la puissance de chauffe de la chaudière.

Au contraire, s’il fait froid à l’extérieur et que la température commence à baisser à l’intérieur, le chauffage se met en route pour garder la température souhaitée.

 

Réguler la température en fonction des besoins

 

L’Ademe préconise certaines températures à l’intérieur de chaque pièce selon l’usage qui en est fait. En vous équipant d’un système de régulation de température couplé à un programmateur, vous pouvez choisir de baisser la température selon certaines tranches horaires. En cas d’absence de courte ou de longue durée, vous pouvez ainsi programmer une baisse du chauffage.

De la même façon, la nuit, il n’est pas nécessaire de surchauffer la chambre, car le corps se refroidit naturellement en dormant.

 

Pourquoi réguler la température des pièces de la maison ?

 

Réguler la température intérieure dans les différentes pièces de la maison a divers avantages non négligeables. Cela permet :

  • d’adapter la température intérieure en fonction des besoins et selon l’occupation des pièces ;
  • de réduire les variations de température, entre les pièces ;
  • d’optimiser le confort thermique à l’intérieur de la maison ;
  • de limiter le gaspillage d’énergie ;
  • de faire des économies d’énergie pouvant atteindre jusqu’à 25 % selon l’Ademe.

 

Bon à savoir
Baisser d’un degré la température intérieure du logement représente jusqu’à 7 % d’économie sur la facture d’énergie. Si vous optez pour un système de régulation de la température, vous pouvez choisir de baisser le thermostat de quelques degrés pendant votre absence et ainsi faire de nombreuses économies.

À lire aussi : Les températures recommandées dans son logement, pièce par pièce

 

Comment réguler la température intérieure de la maison ?

 

Un thermostat d’ambiance programmable installé dans la maison est indispensable pour réguler la température intérieure. Il permet de mesurer la température ambiante de la maison. Si elle diffère de la température souhaitée, le thermostat va donner la consigne à la chaudière de baisser ou d’augmenter sa puissance pour atteindre la température d’ambiance choisie. Selon le type d’émetteur de chaleur, il vous faudra un équipement adapté.

Un plancher chauffant ou un radiateur à accumulation par exemple nécessite un thermostat d’ambiance spécifique.

Au thermostat peuvent éventuellement s’ajouter :

  • des robinets thermostatiques installés sur certains radiateurs. Un robinet (ou vanne thermostatique) permet d’ajuster la température pièce par pièce en réglant le débit de l’eau circulant dans le circuit, grâce à un circulateur de chauffage, et donc la puissance du radiateur. Inutile de le placer dans une pièce où le thermostat mesure la température ;

 

  • une sonde extérieure (avec fil ou radio) : la sonde sert à recueillir la température de l’air extérieur. Les changements de température sont transmis au régulateur sous forme de signal électrique. Ce fonctionnement permet d’anticiper les variations de température qui se répercutent automatiquement à l’intérieur du logement. La courbe de chauffe que vous avez définie au départ dans votre programmateur est maintenue. Les changements se font par action sur le brûleur ou sur une vanne mélangeuse, selon les chaudières, permettant ainsi de ne pas ressentir, dans le logement, les variations de température brusques.

 

Bon à savoir
Certains équipements de chauffage nécessitent l’installation d’une sonde extérieure et de robinets thermostatiques en plus du thermostat d’ambiance.

À lire aussi : Quels sont les éco-gestes du quotidien à adopter pour alléger votre facture énergétique ?

 

BOOSTHEAT a créé un bijou de technologie : la chaudière écologique la moins énergivore du monde. Une solution de chauffage efficace, sobre et durable. Si comme nous, vous pensez que les enjeux écologiques ne vont pas à l’encontre de la performance énergétique, contactez notre équipe pour plus de renseignements.