BOOSTHEAT > Guides et astuces > Chaudière - Chauffage > Conseils chauffage > Quelle est la puissance idéale d’une chaudière ?

RETOUR

Quelle est la puissance idéale d’une chaudière ?

comment calculer la puissance de ma chaudiere

Si vous avez opté pour une chaudière afin d’assurer la production d’eau chaude sanitaire (ECS) ainsi que le chauffage de la maison (radiateurs ou plancher chauffant), lors de travaux de rénovation ou pour une construction neuve, il est primordial de connaître la puissance la plus adaptée à votre logement, pour vous chauffer selon vos besoins, sans dépenser trop.

Parmi les différents modèles de chaudières qui existent sur le marché, il n’est pas toujours évident de faire son choix. Comment savoir quelle est la puissance idéale pour votre installation ? Quels sont les critères à prendre en compte ?

Puissance d’une chaudière : quels critères prendre en compte ?

 

En théorie, on considère que la puissance nominale d’une chaudière, soit la puissance reçue par l’appareil pour un fonctionnement dans des conditions normales, doit être de 70 à 100 watts par m2 à chauffer. En suivant cette méthode, pour une maison de 100 m2, la puissance de votre chaudière devrait donc atteindre les 7 000 à 10 000 kW.

Mais le calcul n’est pas aussi simple en réalité. Pour obtenir un résultat précis, vous devez prendre en compte :

  • la surface à chauffer
  • la qualité de l’isolation de votre logement
  • la température extérieure moyenne basse
  • l’utilisation de la surface de votre logement et de vos pièces

 

En effet, vos besoins ne seront pas identiques à Lille et à Marseille. Par ailleurs, on ne chauffe pas une chambre ou une salle de bain comme on chauffe un couloir ou un garage. En fonction de ces différents facteurs, vous pourrez estimer la puissance dont vous avez besoin pour chauffer votre domicile.

À lire aussi : Les températures recommandées dans son logement, pièce par pièce

 

Calculer la puissance idéale d’une chaudière

 

Pour obtenir une estimation précise de la puissance de votre chaudière prenant en compte tous les critères évoqués ci-dessus, voici la formule à appliquer :

C x (TE + TS) x D x V

Si cette formule ne vous évoque rien, voici quelques précisions :

  • C : il s’agit du coefficient de consommation d’énergie.

Il est fixe et s’élève à :

  • 1,5 pour une maison bien isolée ;
  • 1,6 pour une maison à l’isolation ordinaire ;
  • 2 pour une maison ancienne ou mal isolée.

 

  • TE : c’est l’indice de température extérieure moyenne basse.

Là aussi, il s’agit d’une valeur fixe :

  • 15 à la montagne ;
  • 12 dans la partie nord de la France ;
  • 9 pour le centre ;
  • 7 pour le tiers sud.

 

  • TS : c’est la température souhaitée chez vous. Pour information, la température moyenne réglementaire dans un logement est de 19 °C.
  • D : l’indice représente les déperditions d’énergie dans tout logement. Il s’élève à 1,3.
  • V : il s’agit du volume du logement. Pour le connaitre, il suffit de multiplier la surface de votre logement par la hauteur sous plafond.

 

Exemple

 

Pour avoir une idée plus concrète de l’utilité de ce calcul, prenons l’exemple d’une maison de 100 m2 avec une hauteur sous plafond standard de 2,5 m (V = 250 m3), située à Marseille (TE = 7), avec une isolation efficace (C = 1,5), et une température souhaitée de 19 °C. On obtient alors le calcul suivant :

1,5 x (7 + 19) x 1,3 x 250 = 12 675

La puissance préconisée pour votre chaudière est donc de 12 675 W, soit 12,675 kW.

 

Ce calcul reste une approximation, ne tenant que partiellement compte des particularités de votre logement. Si vous désirez une étude plus détaillée, nous vous invitons à utiliser notre simulateur en ligne et à vous faire rappeler par un de nos conseillers afin recevoir l’étude thermique de votre logement. 

Demandez votre étude de prix

Pourquoi calculer la puissance de sa chaudière ?

 

Ce calcul, fastidieux au premier abord, est très utile pour estimer la puissance nécessaire pour chauffer convenablement votre logement.

Pas assez puissante, votre chaudière ne fournira pas suffisamment de chaleur et fonctionnera en surrégime.

Trop puissante, elle risque de fonctionner de manière irrégulière et d’occasionner une consommation d’énergie plus importante que ce dont vous avez réellement besoin.

Le surdimensionnement peut, en effet, engendrer un mauvais rendement car la machine n’arrive pas à atteindre un régime de croisière stable, et fonctionne en faisant trop de marche/ arrêt.

À lire aussi : Comment réduire sa facture d’énergie ?

 

BOOSTHEAT a créé un bijou de technologie : la chaudière la moins énergivore du monde. Une solution de chauffage efficace, sobre et durable. Si comme nous, vous pensez que les enjeux écologiques ne vont pas à l’encontre de la performance énergétique, contactez notre équipe pour plus de renseignements.

4.3
06

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent