BOOSTHEAT > Guides et astuces > Chaudière - Chauffage > Conseils chauffage > Raccordement au gaz naturel : comment faire ? Combien ça coûte ?

RETOUR

Raccordement au gaz naturel : comment faire ? Combien ça coûte ?

Raccordement gaz naturel

Vous souhaitez installer une chaudière gaz et votre maison n’est pas raccordée au réseau de gaz naturel. Quelles sont les démarches à effectuer ? Comment se raccorder au gaz naturel ? Combien coûte le raccordement ? Focus sur les principales informations à connaître avant d’entreprendre vos projets.

 

Effectuer sa demande de raccordement au réseau de gaz naturel

 

La première étape pour raccorder son logement au réseau de gaz naturel est de prendre contact avec le fournisseur historique GRDF, gestionnaire de réseau français. C’est lui qui traite ce type d’opération dans la plupart des cas. Vous pouvez effectuer une demande de raccordement par téléphone ou par le biais d’un formulaire à remplir en ligne. Vous devrez fournir un certain nombre d’informations, telles que :

  • vos noms et prénoms ;
  • votre adresse ;
  • vos coordonnées téléphoniques ;
  • la puissance souhaitée pour votre installation.

 

Si l’habitation n’est pas située à proximité du réseau, un plan de masse est également susceptible d’être demandé.

 

Traitement de l’offre de raccordement au réseau de gaz

 

Une fois le dossier dûment rempli, vous pourrez l’envoyer au gestionnaire de réseau. Ce dernier vous enverra un mail de confirmation pour attester de la bonne réception de toutes les pièces de votre demande. Une proposition d’offre de raccordement valable 30 jours est généralement adressée au demandeur sous une dizaine de jours par e-mail ou par courrier. L’offre indique le coût des opérations et inclut notamment une liste de fournisseurs de gaz naturel auprès desquels il est possible de souscrire un abonnement. Si vous acceptez l’offre, vous devrez en régler la totalité ou verser au moins un acompte de 50 % par chèque ou en ligne (sur le site de GRDF). Vous devrez en outre envoyer à l’organisme :

  • la fiche coffret dûment complétée ;
  • l’attestation simplifiée pour les bénéficiaires de TVA à taux réduit.

 

Le dossier est par la suite examiné. En cas de validation, vous recevrez un courrier et un conseiller vous contactera afin de vous présenter en détail le déroulement du projet de raccordement au réseau de gaz naturel. Un compte en ligne vous sera par ailleurs créé. Vous pourrez y suivre l’avancement de votre projet de raccordement pas à pas.

 

Travaux et mise en service

 

Les travaux se déroulent en plusieurs étapes. La chaussée est dans un premier temps terrassée un à trois jours avant le raccordement effectif au réseau. Une équipe GRDF ou un prestataire partenaire de GRDF est ensuite dépêché afin d’effectuer le raccordement. Les normes relatives au raccordement au gaz de ville, aussi appelé gaz naturel, sont précises. Ce branchement doit être validé en amont par les autorités administratives dans le cas d’une voie publique ou des copropriétaires pour une voie privée. À cela, s’ajoute la pose du coffret de comptage. Il faudra ensuite procéder au règlement de l’éventuel solde, au choix officiel d’un fournisseur de gaz naturel auprès duquel vous souscrirez un contrat puis à l’installation et à l’ouverture de votre compteur pour que l’installation soit mise en service.

Le raccordement inclut généralement le raccord entre le réseau de distribution et le coffret de comptage ainsi que la fourniture du coffret et du compteur. À la fin des travaux, votre installateur vous remettra une attestation de conformité de votre installation du gaz. Ce certificat, bien que nécessaire, ne vous dispense pas de l’entretien de votre installation (tuyauterie, robinet, ventilation…). Il est essentiel de faire contrôler ses équipements régulièrement pour une utilisation en toute sécurité, mais aussi pour prévenir les incidents liés à l’usure, qui seront à votre charge.

Bon à savoir : Depuis 2007, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence. Ainsi, chaque foyer est libre de choisir son fournisseur de gaz naturel. Vous pouvez ainsi opter pour GRDF ou vous tourner vers un autre acteur. Il s’agit de choisir le fournisseur offrant le meilleur équilibre entre prix du gaz, prestations proposées et consommation prévisionnelle (allez-vous utiliser le gaz pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la cuisson ? Tout à la fois ?)

 

À lire aussi : Prix des énergies de chauffage en 2018 : où en est-on ?

 

Combien coûte le raccordement au gaz naturel ?

Plusieurs postes de dépenses sont à prévoir dans le cadre d’un projet de raccordement au gaz naturel.

Type d’opérationCoût HT
Raccordement des habitations situées près du réseau
Chauffage365,46 €
Eau chaude sanitaire et cuisson uniquement822,28 €
Insertion d’un coffret de comptage en clôture120 €
Encastrement d’un coffret de comptage en muret170 €
Raccordement des habitations situées loin du réseau
Un devis spécifique doit être établi

Pour toute question concernant le raccordement au gaz naturel, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de GRDF.

BOOSTHEAT a créé un bijou de technologie : la chaudière la moins énergivore du monde. Une solution de chauffage efficace, sobre et durable. Si comme nous, vous pensez que les enjeux écologiques ne vont pas à l’encontre de la performance énergétique, contactez notre équipe pour plus de renseignements.

5.0
03

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent