BOOSTHEAT > Guides et astuces > Énergies renouvelables et transition énergétique > Les énergies fossiles > Présentation du fioul

RETOUR

Présentation du fioul

Qu’est-ce que le fioul ? Quelles sont les caractéristiques du fioul domestique ? Quel est l’intérêt de son utilisation et pourquoi cette utilisation comporte des limites ? BOOSTHEAT répond à vos questions dans cet article !

 

Le fioul, une énergie fossile

 

Le fioul domestique, aussi appelé FOD (Fuel Oil Domestique), mazout ou encore fuel, désigne un combustible obtenu à partir du raffinage de pétrole brut. Le fioul est composé d’un mélange d’hydrocarbures, d’additifs et de colorants.

L’arrêté du 15 juillet 2010 apporte des précisions à ces caractéristiques, et définit le fioul comme un « mélange d’hydrocarbures d’origine minérale ou de synthèse, et éventuellement l’incorporation d’ester méthylique d’acide gras, destiné notamment à la production de chaleur dans les installations de combustion et sous certaines conditions d’emploi à l’alimentation des moteurs à combustion interne ».

Le fioul est surtout utilisé comme combustible pour le chauffage domestique. Le principe du chauffage au fioul est simple : celui-ci est brûlé et réchauffe un circuit d’eau. Cette eau circule ensuite dans les radiateurs pour chauffer les différentes pièces du foyer.

Dans le cas des chaudières à condensation, la chaleur de la vapeur présente dans les fumées de combustion est elle aussi transmise au circuit de chauffage, pour offrir une meilleure efficacité énergétique.
Les différentes étapes de raffinage permettent de transformer le pétrole brut en combustible sain pour une utilisation domestique.

Une fois travaillé, le fioul domestique prend la forme d’une huile répondant à des normes qualité fixées par la législation. Malgré ces normes, le fioul est toujours considéré comme un combustible polluant au regard de ses émissions de dioxyde de carbone et de particules fines.

 

L’utilisation du fioul domestique en France

 

Le fioul domestique est encore un combustible très présent au sein des ménages français. Principalement utilisé pour le chauffage, celui-ci permet d’alimenter le fonctionnement des chaudières fioul à condensation, basse température ou bien des chaudières mixtes combinant par exemple le fioul et le bois. Les poêles au fioul peuvent également être utilisées comme chauffage d’appoint.

En France, 4 millions de foyers se chauffent au fioul, soit 10 millions de personnes, ce qui correspond à environ 18% des Français. Le fioul domestique est actuellement la troisième source d’énergie utilisée pour le chauffage, après l’électricité et le gaz.
Le fioul domestique est également utilisé pour alimenter certains appareils, comme les cuisinières ou les générateurs ou canons à air chaud (principalement utilisés dans l’industrie).

Les avantages et limites du fioul

 

Le fioul domestique comporte des avantages certains, qui expliquent son utilisation encore massive dans notre pays. Cette utilisation n’est cependant pas sans poser d’importantes problématiques environnementales, qui conduisent les foyers concernés à rechercher de meilleures alternatives pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

 

Une ressource populaire

 

Le chauffage au fioul est principalement utilisé dans les campagnes et dans les communes non raccordées au réseau de gaz. Celui-ci est bon marché comparé à l’électricité. Les chaudières au fioul à condensation offrent un bon rendement (proche des 100%) et permettent de réduire efficacement une facture énergétique.

Comparé au gaz naturel en revanche, celui-ci reste peu intéressant : bien que légèrement moins cher en tant que ressource, le chauffage au fioul peut nécessiter un entretien coûteux. Le fioul est par ailleurs étroitement dépendant du cours du pétrole, amené à augmenter avec la raréfaction des ressources disponibles.

Aujourd’hui, de nombreux ménages continuent de se chauffer au fioul pour rentabiliser leur installation. Celui-ci demeure un système de chauffage efficace et bon marché, à condition de disposer de la place suffisante pour installer une cuve de fioul.

 

Une énergie fossile polluante

 

Le fioul demeure une énergie fossile posant à la fois des problèmes de pollution et d’épuisement des ressources. L’impact du fioul sur l’effet de serre est avéré, si bien que les autorités françaises font aujourd’hui leur possible pour dissuader les ménages français d’y avoir recours.

Les chaudières à très haute performance énergétique utilisant le fioul comme source d’énergie, auparavant éligibles au CITE, sont exclues du dispositif depuis le 1er janvier 2019. Dorénavant, de plus en plus d’aides sont destinées à inciter les ménages français à remplacer leur chaudière au fioul par des installations plus écologiques.

La prime « coup de pouce chauffage », notamment, est accessible à tous les ménages lors du remplacement d’une chaudière au fioul, charbon ou gaz par :

 

Dans le cadre des efforts pour la transition énergétique, les politiques français ont à plusieurs reprises exprimé leur souhait de voir disparaître l’utilisation du fioul dans les foyers français d’ici à 2030. Les aides et subventions telles que le CITE, la Prime Énergie, l’éco-prêt à taux zéro ou encore les aides de l’Anah ont pour but d’aider les ménages les plus modestes en situation de précarité énergétique à entamer leurs travaux de rénovation sans subir le poids d’un investissement lourd, afin de non seulement diminuer leur empreinte carbone, mais également de réaliser d’importantes économies en réduisant leur facture énergétique sur le long terme.

Vous souhaitez faire remplacer votre système de chauffage au fioul ? N’hésitez pas à contacter nos experts pour leur expliquer votre projet.

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent