BOOSTHEAT > Guides et astuces > Pompe à chaleur > Types de pompe à chaleur > La pompe à chaleur air-eau

RETOUR

La pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau est l’un des modèles de pompes à chaleur (PAC) les plus utilisés par les particuliers. La PAC air eau offre de nombreux avantages tant en termes de confort thermique que d’écologie et d’économie.

La technologie BOOSTHEAT s’appuie sur le principe de la pompe à chaleur couplée à une chaudière à condensation pour ne tirer que les bénéfices de ces deux solutions. Tour d’horizon du fonctionnement et des avantages d’une pompe à chaleur air-eau.

 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-eau ?

 

Les pompes à chaleur air eau récupèrent l’énergie dans l’air extérieur pour produire la chaleur diffusée dans la maison à travers les émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant…), mais aussi pour assurer la production d’eau chaude sanitaire (ECS), on l’appelle pompe à chaleur double service. Le rendement de la pompe à chaleur air-eau est maximal lorsque cette dernière est couplée à un plancher chauffant ou des radiateurs basse température.

 

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

 

Deux unités sont nécessaires pour le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau : une à l’extérieur et une à l’intérieur.

Un fluide frigorigène circule dans une unité extérieure (aussi appelée évaporateur) où il va capter les calories présentes dans l’air ambiant. En gagnant de précieux degrés Celsius, le fluide quitte sa forme liquide pour adopter un état gazeux.

Le compresseur, alimenté par un moteur électrique ou par la combustion de gaz, augmente la pression du fluide, ce qui va avoir pour conséquence d’augmenter sa température. Il est suffisamment chaud pour répondre aux besoins de votre habitation.

La vapeur haute pression générée par le compresseur circule ensuite dans un condenseur, qui va transmettre sa chaleur à un second circuit alimentant les émetteurs de chaleur (radiateurs et plancher chauffant). Durant cette étape, le fluide frigorigène refroidit et adopte à nouveau une forme liquide.

Le détendeur fait baisser la pression du fluide frigorigène et abaisse sa température. Il le prépare à un passage dans l’unité extérieure, avant d’amorcer un nouveau cycle.

La pompe à chaleur air-eau nécessite un chauffage d’appoint pour prendre le relais lorsque les températures extérieures sont trop basses.

 

Pourquoi choisir une pompe à chaleur air-eau ?

 

Reposant sur une technologie éprouvée, elle permet de réaliser des économies d’énergie et réduire sa facture. En puisant les calories dans l’air extérieur, la PAC air-eau utilise en effet une énergie renouvelable à la fois pour le chauffage des pièces de votre logement, mais aussi pour produire l’eau chaude sanitaire.

Le coefficient de performance saisonnier (SCOP) est communiqué par une note allant de A+++ à G (A+++ étant la meilleure note) tandis que le ETAS (efficacité énergétique saisonnière), calculé en laboratoire, représente le rendement en % entre la quantité d’énergie produite et la quantité d’énergie utilisée (le pourcentage le plus élevé désignant l’appareil le plus efficace).

Le principal enjeu environnemental est associé aux fluides frigorigènes, dont certains ont une conséquence négative sur l’environnement et font l’objet d’un traitement spécifique par une filière spécialisée. Cette problématique est absente avec BOOSTHEAT.20, qui a fait le choix du CO2 à la place des fluides de synthèse (HFC et HCFC).

Son installation est peu coûteuse vis-à-vis d’autres équipements et peut se faire en général sans modifier le réseau de chauffage existant dans le logement.

 

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur air eau ?

 

La performance de la pompe à chaleur aérothermique dépend de la température extérieure. En effet, plus cette dernière est basse, moins le rendement de la PAC sera bon. Si vous habitez une région froide, vous n’obtiendrez pas un rendement optimal au cœur de l’hiver. Lors d’une vague de froid, un système de chauffage d’appoint est nécessaire. S’il s’agit le plus souvent d’une résistance électrique particulièrement énergivore, BOOSTHEAT a fait le choix d’associer sa pompe à chaleur gaz à une chaudière à condensation à très haute performance énergétique. Elle offre une efficacité énergétique saisonnière très élevée en toutes circonstances.

Bien que les fabricants proposent aujourd’hui des modèles silencieux, certains équipements peuvent être bruyants. Avant tout achat, il est recommandé de vérifier le volume sonore de l’unité extérieure, les écarts constatés entre deux modèles pouvant atteindre 20 décibels. Il est conseillé de ne pas installer le module extérieur contre le mur d’une chambre ou d’une pièce de vie, et de choisir un emplacement qui ne gênera pas vos voisins.

 

La pompe à chaleur air eau est-elle éligible aux aides de l’État ?

 

L’achat d’une PAC air eau représente un coût élevé. À cela, s’ajoutent l’installation, et l’entretien obligatoire. Vous devez également vous assurer de la bonne isolation de votre logement et de l’adéquation de l’équipement avec votre système de chauffage actuel pour prévoir d’éventuels travaux nécessaires.

Afin de mieux supporter le prix de l’installation d’une PAC air eau, l’État et d’autres organismes publics et privés ont mis en place des aides financières. La pompe à chaleur air-eau est éligible au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), progressivement remplacé par Ma Prime Rénov’, mais également à l’éco prêt à taux zéro avec lequel vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 € à rembourser sur 15 ans sans intérêts. L’ANAH (l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) propose aussi sous certaines conditions une aide sous la forme d’une prime énergie aux revenus modestes.

 

Comment installer une pompe à chaleur air eau ?

 

Il est recommandé de faire appel à un installateur agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la pose du matériel. Il se chargera de relier l’unité extérieure posée dans le jardin ou sur le mur de la façade au circuit de chauffage central. L’intervention d’un professionnel RGE vous permet de profiter des aides financières proposées par l’État et autres organismes.

Elle peut être installée aussi bien dans une maison neuve que lors de travaux de rénovation énergétique.

 

La chaudière hybride BOOSTHEAT

 

La BOOSTHEAT.20 est une chaudière hybride dont la technologie repose sur l’association entre une chaudière à condensation et une pompe à chaleur. Le compresseur thermique utilise la chaleur produite lors de la combustion du gaz pour actionner un cycle de pompe à chaleur, à la place d’un moteur électrique. Elle peut être utilisée tant pour le chauffage de l’habitation que pour produire de l’eau chaude sanitaire. Dotée d’un ballon de 65 litres, elle permet de disposer d’eau chaude à tout moment et en quantité suffisante. Cette solution est à la fois économique et écologique. Labellisée pompe à chaleur et chaudière THPE (Très Haute Performance Energétique), elle est éligible aux aides financières dispensées par l’État et autres organismes privés et publics.

La puissance de la BOOSTHEAT.20 peut répondre aux besoins d’une maison équipée de 3 salles de bain. Elle offre un rendement allant jusqu’à 200 % et permet de diviser sa facture énergétique jusqu’à 2 fois.