BOOSTHEAT > Guides et astuces > Pompe à chaleur > Types de pompe à chaleur > La pompe à chaleur air air

RETOUR

La pompe à chaleur air air

La pompe à chaleur air-air assure le chauffage de votre logement (maison ou appartement) en puisant l’énergie dans l’air extérieur. Contrairement à la pompe à chaleur air-eau, elle n’assure pas la production d’eau chaude sanitaire. Une PAC air-air peut être installée dans une construction neuve ou lors de travaux de rénovation. C’est un système qui permet de réaliser des économies et mieux maîtriser sa consommation en utilisant une énergie renouvelable.

 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-air ?

 

Les pompes à chaleur air-air puisent l’énergie présente dans l’air extérieur pour la restituer à l’intérieur et ainsi chauffer les pièces de votre maison. Un modèle réversible peut aussi avoir une fonction climatisation et rafraîchir l’air en été. En revanche, les PAC air-air ne permettent pas de produire d’eau chaude sanitaire (ECS).

 

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ?

 

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-air est similaire aux autres types de pompes à chaleur. Le fluide frigorigène circule dans le circuit de la PAC. L’unité extérieure (ou évaporateur) capte les calories présentes dans l’air. Ensuite, il est mis sous haute pression afin de gagner en température. La chaleur sera ensuite directement diffusée dans l’habitation en circulant dans des ventilo-convecteurs.

Le rendement de la pompe à chaleur air-air dépend de la température extérieure. En effet, le froid entraîne une baisse de rendement. Si les températures baissent trop, l’appareil perd toute efficacité. C’est pourquoi il est primordial de conserver un chauffage d’appoint pour prendre le relais si nécessaire. Cette situation sera plus ou moins problématique en fonction de votre région de résidence et de la qualité de votre isolation.

Le rendement d’une pompe à chaleur air-air est déterminé par son COP (coefficient de performance), qui exprime le rapport en kWh entre l’énergie consommée par le moteur électrique de la PAC et l’énergie produite. Une production de chaleur de 3 kWh pour 1 kWh d’énergie consommée détermine un COP de 3.

La pompe à chaleur air-air est dite « à détente directe. Elle ne contient en effet qu’un seul circuit, car le fluide frigorigène circule directement dans les émetteurs de chaleur. Elle se distingue des PAC mixtes, où la chaleur obtenue après compression du fluide frigorigène est transmise grâce au condenseur à un second circuit distinct qui alimente le plancher chauffant ou les radiateurs.

 

Pourquoi choisir une pompe à chaleur air-air ?

 

L’installation d’une pompe à chaleur air-air permet de réaliser de grandes économies d’énergie et donc de faire baisser votre facture tout en préservant l’environnement. Elle utilise une énergie renouvelable, propre et gratuite : la température extérieure. Toutefois, il est important de prendre en compte qu’elle utilise également de l’électricité ou du gaz pour son fonctionnement.

La pompe à chaleur air-air présente divers avantages. Elle peut être également réversible et vous permettre de rafraîchir l’air à la belle saison. Elle peut être aisément associée à une autre forme de chauffage et peut compléter n’importe quel type d’installation, telle qu’un panneau solaire par exemple. Elle est aujourd’hui la PAC la moins chère en termes d’achat et d’installation vis-à-vis des autres modèles.

 

L’installation d’une pompe à chaleur air-air

 

Il est recommandé de faire poser votre pompe à chaleur aérothermique à détente directe par un professionnel agréé pour optimiser le rendement de votre appareil. Le fluide frigorigène doit être manipulé avec précaution par un artisan ou un technicien expérimenté.

Par ailleurs, votre installateur pourra vous conseiller sur l’emplacement le plus adapté pour l’unité extérieure (ou évaporateur), afin de limiter les gênes liées au bruit. Elle est en effet dotée d’un système de ventilation dont le volume sonore peut générer des nuisances.

 

La pompe à chaleur air-air est-elle éligible aux aides de l’État ?

 

La pompe à chaleur air-air n’est pas éligible à Ma Prime Rénov’. En revanche, vous êtes éligible aux CEE (certificats d’économie d’énergie).

Au-delà du prix d’achat et des frais liés l’installation par un professionnel, vous devez aussi prendre en compte le coût de l’entretien. Par ailleurs, il est conseillé de s’assurer, avant de réaliser ce type de travaux, de la bonne isolation de l’habitation, ainsi que de la conformité et de la compatibilité avec le système de chauffage actuel.

 

BOOSTHEAT.20 : la chaudière hybride innovante

 

Le rendement de la BOOSTHEAT.20 est bien meilleur que celui d’une pompe à chaleur air-air. En effet, il peut atteindre jusqu’à 200 %. Cela est possible grâce à une solution innovante à la fois économique et écologique. La chaudière hybride BOOSTHEAT.20 combine la technologie et l’efficacité d’une chaudière gaz à condensation à celle d’une pompe à chaleur. Le compresseur thermique utilise l’énergie produite lors de la combustion du gaz pour actionner le cycle de la pompe à chaleur. En fonction de la demande et des températures extérieures, les dispositifs fonctionnent en alternance ou simultanément pour réduire les pertes et diminuer au maximum votre consommation d’énergie.

La technologie BOOSTHEAT permet de diviser sa facture énergétique jusqu’à 2 fois, tout en limitant l’impact sur l’environnement grâce à de très faibles émissions de CO2. Par ailleurs, elle utilise le CO2 comme fluide frigorigène, beaucoup moins polluant qu’un fluide classique, et qui offre de meilleures performances même en cas de températures extérieures basses.

Sa puissance ainsi que son ballon d’eau intégré de 65 litres permettent de répondre aux besoins d’une maison dotée de 3 salles de bain sans altérer le confort thermique et en ayant toujours de l’eau chaude à disposition. En tant que pompe à chaleur Air-eau, la BOOSTHEAT.20 est éligible aux différentes aides financières octroyées par l’État ou les organismes privés et publics.