BOOSTHEAT > Guides et astuces > Économies d'énergie > Isolation de la maison > L’isolation thermique des murs

RETOUR

L’isolation thermique des murs

isolation thermiques des murs

Les murs représentent 20% à 25% des pertes de chaleur dans une maison peu ou non isolée. L’isolation thermique des murs ne doit donc pas être négligée pour assurer un confort maximal du logement, et pour éviter des dépenses de chauffage excessives : il s’agit de la seconde source de perte de chaleur d’une maison après la toiture.

Afin de maximiser l’efficacité de l’isolation thermique, les travaux d’isolation des murs s’accompagnent généralement d’un remplacement des fenêtres, elles-mêmes responsables de 10% à 15% des déperditions de chaleur de la maison.

 

Pourquoi se lancer dans une isolation thermique des murs ?

L’isolation thermique des murs associée à celle des fenêtres peut permettre d’agir sur 40% des pertes de chaleur de la maison ? Elle constitue donc un levier significatif pour réaliser des économies de chauffage. Pour cela, on insistera particulièrement sur les façades nord et ouest, qui sont les moins ensoleillées et sont les plus exposées aux risques d’humidité.

L’isolation thermique des murs permettra non seulement de limiter les dépenses énergétiques de chauffage en hiver, mais également d’améliorer le confort du logement durant l’été, en maintenant la fraîcheur à l’intérieur.

Au-delà du confort thermique, une bonne isolation des murs et des fenêtres participe au confort acoustique d’un logement en le protégeant de la pollution sonore extérieure. Vous réfléchissez à réaliser des travaux pour isoler vos murs ? Suivez le guide BOOSTHEAT d’isolation de la maison pour ne rien laisser au hasard !

 

Traiter les ponts thermiques

 

Pour être efficace, une bonne isolation des murs doit être continue. En cas de discontinuité de l’isolation, on parle de ponts thermiques. Les ponts thermiques principaux se situent généralement aux jonctions des façades, planchers ou toitures, ainsi qu’au niveau des zones percées (portes, fenêtres, ou encore loggias).

Les ponts thermiques représentent un pourcentage de déperditions de chaleur plus ou moins important selon le niveau d’isolation des murs du bâtiment. Dans un bâtiment non isolé, les déperditions totales par les parois sont si importantes que les ponts thermiques ne représentent qu’un faible pourcentage de ces déperditions (5 à 10% selon l’Ademe). Sur une maison bien isolée, ce pourcentage augmente et peut facilement représenter plus de 30% des déperditions globales.

Dans le cadre de la construction de bâtiments neufs à faible consommation énergétique, il est donc particulièrement important de traiter les ponts thermiques afin de limiter autant que possible les pertes de chaleur.

 

Isolation par l’intérieur ou par l’extérieur ?

 

L’isolation thermique des murs peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Les deux méthodes présentent des avantages et des inconvénients.

 

Isolation thermique des murs par l’intérieur

 

L’isolation par l’intérieur est efficace pour protéger le bâtiment et permet de réduire fortement les déperditions de chaleur. Celle-ci garantit un confort acoustique appréciable. Par ailleurs, les travaux d’isolation par l’intérieur sont rapides et moins onéreux que ceux d’une isolation par l’extérieur.

En revanche, isoler les murs par l’intérieur réduit automatiquement la surface habitable. Les installations électriques doivent généralement être refaites, tout comme la décoration.

Bien que peu coûteux, les travaux exigent tout de même de vider chaque pièce concernée et impliquent donc certaines contraintes. La performance thermique est par ailleurs parfois considérée comme moins efficace pour une isolation intérieure que pour une isolation extérieure.

 

Isolation thermique des murs par l’extérieur

 

Le principal avantage de l’isolation extérieure demeure sans conteste la performance thermique. Au-delà de cette performance et du confort thermique obtenu, l’isolation par l’extérieur a l’avantage de ne nécessiter aucun déplacement pendant les travaux et de ne pas empiéter sur la surface habitable.

Plus coûteuse, elle nécessite de faire appel à des experts.

Quel isolant pour ses murs ?

 

Les différents matériaux d’isolation sont plus ou moins adaptés selon les cas d’application (isolation des murs, des sols ou de la toiture). Pour isoler les murs, il est indispensable de choisir un matériau avec une tenue mécanique impeccable, de sorte à prévenir son tassement au fil du temps.

Le certificat Acermi permet d’attester la semi-rigidité de l’isolant.

Différents types de matériaux pourront convenir à une isolation des murs : la laine de roche, la laine de verre, la laine de chanvre, la laine de coton, le polyuréthane, le polystyrène, la laine de bois, la laine de lin, ou encore les textiles recyclés.

isolant fibre de bois

Quel que soit votre choix, celui-ci devra répondre aux normes de la RT2012 en termes de performance. La performance se mesure par la résistance thermique (R), qui dépend de la conductivité du produit et de l’épaisseur choisie.

L’Ademe a résumé dans un rapport de 2018 les normes à respecter. Ces valeurs sont valables du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2022 et sont susceptibles d’évoluer.

Au niveau des murs, en 2019, la résistance thermique de l’ensemble paroi + isolant doit être au moins égale aux valeurs suivantes :

  • 2 m2 .K / W pour les murs en contact avec un volume non chauffé, quelle que soit la zone
  • Pour les murs extérieurs, avec toiture de pente > 60°, les résistances diffèrent selon la zone :
    • 2,9 m2 .K / W en zone climatique H1
    • 2,9 m2 .K / W en zone climatique H2 (à plus de 800 m d’altitude)
    • 2,2 m2 .K / W en zone climatique H3 (à moins de 800 m d’altitude)

 

Vous êtes fin prêt pour démarrer vos travaux d’isolation thermique des murs ! Parcourez le reste du guide pour découvrir nos différents articles sur l’isolation de la maison : combles, toiture…

5.0
02

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent