BOOSTHEAT > Guides et astuces > Économies d'énergie > Isolation de la maison > L’isolation des combles

RETOUR

L’isolation des combles

isolation des combles

L’isolation des combles doit faire partie de vos priorités si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique. Les combles sont un espace d’air attirant automatiquement la chaleur par phénomène de convection.

Ces espaces concentrent donc une partie importante de la chaleur du logement. Mal isolés, les combles et la toiture peuvent être responsables pour certains logements de 30% des déperditions de chaleur du logement selon l’Ademe.

L’isolation des combles présente de nombreux avantages :

  • Un meilleur confort grâce à une meilleure protection thermique, mais également phonique,
  • Une diminution significative de la facture de chauffage en réduisant les pertes de chaleur,
  • Une baisse de vos dépenses énergétiques et de votre empreinte carbone.

Les travaux d’isolation de la maison sont généralement la première étape de travaux de rénovation énergétique. L’isolation des combles, où les déperditions de chaleur sont les plus importantes, arrive en priorité numéro 1, avant même l’isolation thermique des murs.  Elle concerne aussi bien l’isolation des combles perdus que des combles aménagés, et peut avoir lieu par l’intérieur ou par l’extérieur.

 

Les combles perdus

 

Les combles perdus sont des espaces situés sous la toiture et non habitables. Les combles perdus sont généralement inhabitables à cause d’une hauteur sous plafond insuffisante ou bien d’une charpente trop encombrante.

Les combles perdus sont souvent difficiles d’accès et ne disposent pas nécessairement d’une trappe de visite depuis l’intérieur du logement. L’isolation est donc un peu technique et peut nécessiter d’enlever certains éléments de la toiture.

Cette isolation se fait de manière spécifique, par soufflage de flocons d’isolants. On parle également d’isolation par « insufflation ». L’isolant est injecté sous pression, sur le plancher des combles, puis recouvert d’une membrane pare-vapeur et d’un parement de finition. Cette méthode est à la fois efficace et très rapide.

 

Les combles aménagés

 

Isolation des combles aménagés par l’intérieur

 

Les combles aménagés sont des surfaces habitables, non encombrées par la charpente. Pour être confortablement habitables, l’angle de la pente du toit y est généralement supérieur à 30 %.

Les combles aménagés sont le plus souvent isolés par des « rampants », un isolant en rouleau ou en plaque directement fixé à l’intérieur du toit. Les isolants sont posés entre les chevrons, sous les chevrons, ou bien les deux.

La pose de deux couches croisées d’isolant et d’une membrane pare-vapeur permet d’améliorer l’efficacité de l’isolation.

 

Isolation des combles aménagés par l’extérieur

 

Pour économiser de la place sur la surface habitable, l’isolation des combles aménagés peut également se faire par la toiture.

Le « sarking» est la méthode la plus connue et la plus utilisée, car très efficace pour traiter les ponts thermiques. L’isolant est ici placé en sandwich entre les chevrons et les contre-lattes. Dans le cadre d’une isolation sarking, l’isolant choisi doit être rigide, comme une fibre de bois de haute densité.

À l’issue d’un sarking, la toiture est composée de plusieurs couches successives : la couverture de la toiture, les lattes, les contre-lattes, un pare-pluie, la couche de panneaux d’isolation, les chevrons, un pare-vapeur (ou autre membrane étanche) , une lame d’air non ventilée et un parement intérieur.

Bien que coûteuse, car complexe à mettre en place, la technique du sarking présente de très nombreux avantages : elle offre une isolation continue protégeant très bien des ponts thermiques, assure l’étanchéité à l’air du bâtiment, et permet d’économiser de la place lorsque la hauteur sous plafond des combles est limitée.

Quels matériaux pour isoler les combles ?

 

L’isolation des combles peut se faire avec différents matériaux. Le choix des matériaux dépend principalement des techniques d’isolation envisagées selon la configuration de la maison. Des préférences personnelles peuvent également entrer en jeu.

La laine de roche, par exemple, permet une isolation très puissante, autant du point de vue thermique qu’acoustique. Très écologique, la ouate de cellulose est parfois privilégiée.

Les propriétaires sensibles à leur impact environnemental pourront également se tourner vers des matières naturelles comme la laine de mouton, de coton, de chanvre, ou bien le liège expansé.

Le choix de l’isolant devra dans tous les cas respecter certains critères de résistance régis par la réglementation thermique.

laine de verre isolation

Isolation des combles et réglementation thermique

 

La réglementation thermique est définie dans l’arrêté du 3 mai 2007, modifié par l’arrêté du 22 mars 2017, relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants. L’Ademe a résumé dans un rapport de 2018 les normes à respecter (valeurs valables du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2022).

La résistance thermique R doit être supérieure ou égale au niveau minimal réglementaire. Ce minimal dépend de la zone climatique où est situé le bâtiment.

Au niveau des combles, pour satisfaire à la réglementation, la résistance thermique de l’ensemble paroi + isolant doit être au moins égale aux valeurs suivantes :

  • 4,8 m2 .K / W pour les planchers de combles perdus, quelle que soit la zone ;
  • Pour les toitures de pente <60°, les résistances diffèrent selon la zone :
    • 4,4 m2 .K / W en zone climatique H1
    • 4,3 m2 .K / W en zone climatique H2 (à plus de 800 m d’altitude)
    • 4 m2 .K / W en zone climatique H3 (à moins de 800 m d’altitude)
  • Pour les toitures-terrasses, 3,3 m2 .K / W, quelle que soit la zone.

 

Afin de s’assurer de respecter ces normes, il est essentiel de faire appel à des professionnels certifiés RGE. Le label Reconnu Garant de l’Environnement atteste du respect de critères objectifs et transparents.

5.0
02

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent