BOOSTHEAT > Guides et astuces > Énergies renouvelables et transition énergétique > La transition énergétique > Qu’est-ce que l’empreinte écologique et comment la diminuer ?

RETOUR

Qu’est-ce que l’empreinte écologique et comment la diminuer ?

diminuer son empreinte écologique

La France est entrée en déficit écologique le 5 mai 2018. C’est à partir de l’empreinte écologique de la population que l’ONG Global Footprint Network a déterminé, dans son rapport, cette date. Qu’est-ce que l’empreinte écologique ? Comment se calcule-t-elle ? Et quels gestes effectuer pour que le mode de vie de chacun impacte moins la planète Terre ?

 

Empreinte écologique : définition

 

Apparue et définie dans les années 1990, la mesure de l’empreinte écologique permet d’évaluer l’impact qu’a l’Homme sur la nature pour sa vie. La WWF définit l’empreinte écologique comme étant « la quantité de surface terrestre bioproductive nécessaire pour produire les biens et services que nous consommons et absorber les déchets que nous produisons »*. L’unité de calcul de l’empreinte écologique est l’hectare global (hag).

Cette empreinte écologique est directement liée à votre mode de vie et vos habitudes de consommation, énergétique comme alimentaire. Il existe ainsi de grandes différences entre l’empreinte d’un Européen et d’un Africain par exemple.

L’empreinte écologique, qui calcule la mesure en hectares de la superficie terrestre que consomme un pays pour produire des ressources, ne doit pas être confondue avec l’empreinte carbone qui calcule, quant à elle, le niveau de carbone émis en gramme, kilogramme ou en tonne.

Le saviez-vous ?

La France fait partie des pays développés pour lesquels l’empreinte écologique est élevée. Le dépassement de la biocapacité, c’est-à-dire la surface de parties productives en ressources naturelles biologiques exploitables, signifie que le pays passe en dette écologique. Les Français ont donc atteint ce seuil le 5 mai 2018 et l’Europe le 10 mai 2019 en consommant l’ensemble des ressources naturelles que la planète peut renouveler en une année.

On peut aujourd’hui constater les conséquences de l’augmentation de l’empreinte écologique par personne et les impacts de la croissance économique et démographique : sécheresse, manque d’eau, phénomènes climatiques extrêmes, perte de la biodiversité, pollution des moyens de transport (avion, voiture, etc)…

Si toute l’humanité consommait et produisait autant qu’un Français moyen, nous aurions besoin de Il est donc important d’atteindre les objectifs de développement durable pour réduire l’impact des modes de production et de consommation des hommes sur la nature.

 

Diminuer son empreinte écologique : les gestes à adopter

 

Même à votre échelle, il est possible de réduire votre impact sur l’empreinte écologique de la France et, plus globalement, sur celle de l’humanité. Pour cela, quelques gestes sont simplement à connaître et à appliquer au quotidien : l’un des postes ayant un impact important sur l’empreinte écologique de chaque individu concerne le logement.

Dans un premier temps, essayez d’améliorer les performances énergétiques de votre habitat. Cela peut passer par le remplacement d’une chaudière vieillissante par un modèle performant et moins énergivore. Autre solution : améliorer l’isolation thermique ou bien doter vos fenêtres d’un double-vitrage.

Dans un second temps, changez vos habitudes. Respectez les préconisations de chauffe de l’ADEME en limitant les températures intérieures l’hiver : 16 °C dans les chambres et 19 °C dans le salon. Le mode veille de vos appareils est votre meilleur ami ? Installez des blocs multiprises avec interrupteur. Vous éteignez ainsi rapidement tous vos appareils et faites un geste pour l’environnement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un conseiller info-énergie pour avoir des conseils personnalisés et savoir comment diminuer votre consommation énergétique.

Réduire votre empreinte écologique passe aussi par revoir votre alimentation (limiter la viande et le poisson, privilégier les fruits et légumes de saison) ; réduire vos déchets en évitant d’acheter des produits trop emballés et enfin favoriser les modes de transport doux dans la mesure du possible. Mis bout à bout, ces petits gestes du quotidien peuvent alléger l’empreinte écologique de l’Homme sur la nature.

* Source : http://wwf.panda.org/fr/wwf_action_themes/modes_de_vie_durable/empreinte_ecologique/

BOOSTHEAT a créé un bijou de technologie : la chaudière hybride la moins énergivore du monde. Une solution de chauffage efficace, sobre et durable. Si comme nous, vous pensez que les enjeux écologiques ne vont pas à l’encontre de la performance énergétique, contactez notre équipe pour plus de renseignements.