BOOSTHEAT > Guides et astuces > Chaudière - Chauffage > Type de chauffage > Le chauffage solaire

RETOUR

Le chauffage solaire

Plébiscité par des propriétaires à la recherche d’une solution économique et écologique pour chauffer leur logement, le chauffage solaire séduit un nombre croissant de personnes. Découvrez les technologies, les atouts et les enjeux du chauffage solaire.

Se chauffer à l’énergie solaire

Le soleil constitue une source d’énergie gratuite et totalement renouvelable. Cependant, son abondance et sa régularité varient en fonction du climat et de l’exposition de votre installation.

Les rayonnements solaires peuvent être captés sous forme de chaleur ou transformés en électricité, selon la technologie retenue. Vous bénéficiez ainsi d’une énergie que l’on pourrait qualifier de « gratuite », une fois amortis les coûts d’achat, d’installation et d’entretien.

Le chauffage solaire thermique

Le fonctionnement du chauffage solaire thermique est à la fois simple et ingénieux. Composés de capteurs vitrés, les panneaux solaires thermiques captent la lumière du soleil et réchauffent un fluide caloporteur circulant à l’intérieur.

Ce fluide rejoint le ballon de stockage où il peut élever la température de l’eau chaude sanitaire grâce à un dispositif appelé un échangeur de chaleur.

Dans le cas d’un système solaire combiné, le ballon d’eau chaude est relié à deux circuits distincts : l’un alimente la cuisine, les salles de bain et les sanitaires en eau chaude, tandis que l’autre assure la circulation de la chaleur dans les différents radiateurs. Il est aussi possible de relier des panneaux ou des tuiles solaires à un plancher chauffant pour un excellent confort thermique.

Plusieurs modèles de panneaux solaires sont disponibles sur le marché : si les capteurs plans vitrés sont les plus répandus, vous pourrez aussi trouver des capteurs tubulaires sous vide, des capteurs monobloc ou encore des capteurs auto-vidangeables. Un installateur vous orientera vers le modèle le plus adapté à votre région et l’orientation de votre future installation, en concordance avec votre budget.

 

Les panneaux aérosolaires

Les capteurs solaires à air utilisent l’air comme élément caloporteur. Ces caissons vitrés de couleur sombre exploitent le principe d’effet de serre pour chauffer l’air circulant à l’intérieur et le diriger ensuite dans votre logement.

Moins performants que les capteurs à fluide caloporteur, mais demandant moins d’entretien, ils sont parfaits en chauffage d’appoint, pour chauffer une maison servant de résidence secondaire par exemple.

 

Des panneaux hybrides thermiques et photovoltaïques

Des panneaux solaires hybrides associent une couche de capteurs photovoltaïques et des capteurs thermiques à haut rendement. Ils permettent ainsi de générer en même temps de l’électricité, d’assurer la production d’eau chaude sanitaire et d’alimenter le chauffage central. Ils offrent un rendement en moyenne 40 % supérieur à des panneaux solaires classiques.

Dans un panneau aérovoltaïque, la technologie photovoltaïque est associée à des panneaux aérosolaires. Le fluide caloporteur étant alors remplacé par la circulation d’air.

 

Le solaire pour chauffer une piscine

Le chauffage solaire est aussi souvent utilisé pour chauffer l’eau d’une piscine. Les besoins sont en effet concentrés en été, quand le soleil offre une énergie plus abondante et régulière.

Bâche opaque, réchauffeur ou chauffe-eau solaire : de nombreuses solutions existent, adaptées à tous les budgets et à toutes les tailles de bassin.

Les aides à l’installation

Plusieurs dispositifs permettent de bénéficier d’aides ou de crédits d’impôt dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, comme la pose d’une meilleure isolation ou le remplacement d’un système de chauffage par une technologie plus économe en énergie :

• CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique) ;

• Éco-prêt à taux zéro ;

• TVA réduite à 5,5 % ;

• Aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH ;

• Prime Coup de Pouce « Chauffage » et « Isolation » ;

• Certificats d’Économie d’Énergie (CEE).

Les équipements fonctionnant à l’énergie solaire et reposant sur le principe du capteur solaire, qui bénéficient de la certification CSTBat ou Solar Keymark, sont éligibles par exemple au CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique).

Vous pouvez consulter nos guides sur les aides à l’énergie pour découvrir les différents dispositifs auxquels vous pouvez prétendre.

 

Avantages et inconvénients du chauffage solaire

Avoir accès à une énergie entièrement gratuite peut séduire de nombreux propriétaires. C’est de loin le principal atout du chauffage solaire : une fois votre installation amortie et les frais d’entretien déduits, votre électricité est « gratuite ».

Pour autant, installer des panneaux solaires thermiques ou hybrides n’offre pas que des avantages.

Le coût de l’installation demeure élevé et les travaux peuvent parfois remettre en cause l’intégrité du bâtiment : des panneaux solaires mal posés peuvent par exemple générer des infiltrations d’eau.

L’exposition de votre maison et la région où vous habitez vont plus ou moins profondément impacter le rendement de vos panneaux solaires. Un positionnement plein sud est privilégié en France : si votre toiture est orientée est / ouest, vous n’obtiendrez qu’un rendement limité et vous ne pourrez que difficilement rentabiliser votre investissement. De même, des panneaux solaires posés à Marseille, l’une des villes les plus ensoleillées de France auront un meilleur rendement qu’une installation située à Lille ou à Brest.

Un système d’appoint pour chauffer votre logement et produire votre eau chaude sanitaire est souvent nécessaire, surtout en hiver : ce coût s’ajoute à celui de votre installation, et fonctionne avec des énergies plus conventionnelles.

Se chauffer au soleil ou au gaz ?

Les systèmes solaires sont performants et permettent de réaliser de réelles économies… À condition d’habiter dans une région où l’ensoleillement est conséquent, surtout en hiver !

Le gaz s’impose comme la meilleure alternative au chauffage solaire, en profitant de technologies parmi les plus économes du marché.

BOOSTHEAT propose ainsi une chaudière hybride, associant pompe à chaleur gaz et chaudière à condensation, qui offre un rendement proche de 200%. Vous pourrez chauffer une grande surface et produire l’eau chaude sanitaire nécessaire à trois salles de bain grâce au ballon à grande capacité de 65 litres.

Vous bénéficierez des prix attractifs d’une énergie performante et plus écologique que d’autres énergies fossiles comme le fioul, le charbon ou le pétrole.

Vous souhaitez être accompagné dans votre projet de remplacement de votre système de chauffage ?

Contactez nos conseillers et découvrez nos solutions. Vous pouvez opter pour un achat ou privilégier la location longue durée (7 ans minimum), comprenant la livraison et l’installation, puis la maintenance et l’entretien annuel par des professionnels agréés RGE.

5.0
01

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent