BOOSTHEAT > Guides et astuces > Chaudière - Chauffage > Type de chauffage > Le chauffage au fioul

RETOUR

Le chauffage au fioul

chauffage au fioul

Le chauffage au fioul est encore utilisé par des millions de ménages en France. De moins en moins plébiscité par les pouvoirs publics, qui encouragent le remplacement des chaudières au fioul par des solutions plus respectueuses de l’environnement, le chauffage au fioul demeure une alternative possible, pour ceux qui se demandent quel type de chauffage choisir.

Notamment, dans le cadre de certains projets de rénovation en l’absence de raccordement au réseau de gaz.

 

Le fioul, une énergie fossile peu écologique

 

Le fioul, aussi appelé mazout ou FOD (fuel oil domestique), est un combustible dérivé du pétrole et proche du gazole. Il offre un rendement correct mais contribue aujourd’hui aux émissions de particules fines et participe à l’effet de serre.

Le fioul est facilement stocké dans une cuve, pour un approvisionnement une fois par an en moyenne.

Se chauffer au fioul

 

Le principe du chauffage au fioul est simple : le fioul est brûlé dans une chambre de combustion, les fumées très chaudes passent alors dans un échangeur où circule de l’eau qui emmagasine la chaleur. Cette eau alimente ensuite les radiateurs.

 

Chaudières classiques ou à condensation

 

Le chauffage au fioul répond aux besoins d’une maison individuelle qui ne peut pas être raccordée au gaz de ville. L’acquisition d’une nouvelle chaudière au fioul est une alternative crédible pour remplacer un équipement existant, car elle se révèle dans certains cas moins coûteux que le passage à une nouvelle énergie.

Plusieurs types de chaudières sont alors disponibles sur le marché.

Les chaudières classiques sont commercialisées à un prix abordable : comptez environ 1 000 à 3 000 euros pour une puissance de 20 à 25kW. Mais elles possèdent généralement un rendement peu convaincant, de 87% en moyenne : cette faible efficacité alourdit votre facture d’énergie et annule l’impact bénéfique des économies réalisées à l’achat.

Les chaudières à basse température chauffent l’eau à une température plus faible pour économiser du combustible, tout en offrant un confort équivalent. Elles permettent de réaliser environ 15% d’économies par rapport à un modèle classique.

Les chaudières à condensation ont un fonctionnement similaire aux chaudières classiques, à une différence près : elles récupèrent la chaleur latente des fumées d’évacuation et la réinjectent dans le circuit de chauffage. Elles fonctionnent aussi généralement à basse température.

Le gain en efficacité est conséquent, avec un rendement amélioré de 20% à 30% selon les modèles. Plus coûteuses, elles demandent aussi des aménagements spécifiques : raccordement au tout-à-l’égout, conduits d’évacuation en céramique pour résister à la corrosion des fumées émises.

Un système de régulation de la température, comme un thermostat programmable, permet d’optimiser la consommation pour réduire encore la facture énergétique.

Le rendement d’une chaudière peut être mesuré par l’ETAS, ou efficacité énergétique saisonnière. Les appareils bénéficiant d’un ETAS supérieur ou égal à 90% bénéficient du label HPE (Haute Performance Énergétique), tandis que les modèles les plus performants avec un ETAS supérieur ou égal à 92% sont labellisés THPE (Très Haute Performance Énergétique).

 

Entretenir sa chaudière au fioul

 

L’entretien annuel d’une chaudière au fioul domestique est obligatoire pour les appareils dont le niveau de puissance se situe entre 4 et 400 kilowatts. Réalisé pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, l’entretien annuel permet aussi d’améliorer les performances de l’appareil et sa durée de vie.

Aides à l’installation

Différentes aides sont proposées par les pouvoirs publics pour aider les Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique ou à remplacer leurs équipements de chauffage :

  • CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique) ;
  • Eco-prêt à taux zéro ;
  • TVA réduite à 5,5% ;
  • Aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH ;
  • Prime Coup de Pouce « Chauffage » et « Isolation » ;
  • Certificats d’Économie d’Énergie (CEE).

 

Le chauffage au fioul n’est malheureusement plus éligible à ces nombreux dispositifs d’aides du gouvernement et perd ainsi en attractivité. Depuis 2018, toutes les chaudières au fioul, y compris les modèles à haute performance énergétique, ne peuvent plus bénéficier du CITE ni de la prime à la conversion chaudière.

Pour découvrir les dispositifs proposés et les solutions éligibles, vous pouvez consulter nos dossiers dédiés aux aides à l’énergie.

crédit d'impôt à la transition énergétique

Le gaz, la meilleure alternative au fioul

 

Les avantages du fioul comme solution de chauffage se sont considérablement réduits avec la suppression des aides à l’achat. Les propriétaires engageant des travaux conséquents de rénovation se tournent vers d’autres énergies que le fuel : si le bois (ou biomasse), l’énergie solaire ou la géothermie possèdent certains atouts, les avantages du gaz naturel en font un candidat de choix pour remplacer avantageusement le fioul.

Les avantages du gaz sur le fuel sont nombreux :

  • Si votre logement est raccordé au réseau de distribution, vous réaliserez des économies à l’installation ;
  • Le démantèlement de la cuve à fioul, si elle est située à l’extérieur, offre la place nécessaire à la citerne de propane que vous devrez installer ;
  • Contrairement au fioul, le gaz bénéficie d’incitations fiscales, de subventions et d’aides à la conversion ;
  • Le propane, non soumis à la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TICPE), offre une fiscalité avantageuse ;
  • Le gaz naturel est plus écologique et offre un meilleur rendement que le fuel domestique (environ 13% d’émissions de gaz à effet de serre en moins pour un rendement équivalent) ;
  • Les chaudières à condensation au gaz sont plus performantes, à prix égal, que les chaudières au fioul, et sont plus simples à installer (il est inutile de prévoir des conduits résistant à la corrosion).

 

BOOSTHEAT, votre nouvelle de solution de chauffage au gaz

 

En remplacement de votre chaudière au fioul, BOOSTHEAT a développé une technologie révolutionnaire reposant à la fois sur une pompe à chaleur gaz et sur une chaudière à condensation.

Cette association permet de bénéficier d’un rendement de 200%, deux fois supérieur aux chaudières à condensation présentes sur le marché.

Notre technologie thermodynamique est éligible aux différentes aides pour un coût à l’achat réduit. Vous pouvez aussi opter pour une offre de location longue durée (7 ans minimum) avec un contrat clés en main comprenant l’installation et l’entretien.

Contactez nos conseillers pour échanger sur votre projet, découvrir notre solution et estimer vos futures économies.

Demandez votre étude de prix
5.0
03

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent