BOOSTHEAT > Guides et astuces > Chaudière - Chauffage > Type de chauffage > Le chauffage électrique

RETOUR

Le chauffage électrique

les différents chauffages électriques

Peu onéreux et adapté aux rénovations, le chauffage électrique s’est imposé dans de nombreux foyers. Les différentes technologies de radiateurs électriques proposent un large éventail de prix avec une performance plus ou moins élevée.

Vous pouvez acquérir des radiateurs électriques pour chauffer l’ensemble de votre logement ou assurer un chauffage d’appoint.

Découvrez les atouts, mais aussi les limites, du chauffage électrique.

L’électricité : une énergie propre ?

L’électricité est souvent considérée comme une énergie propre, qui n’émet ni CO2 ni particules fines.

Pour autant, en fonction de la source d’énergie utilisée pour produire cette électricité, celle-ci peut avoir un impact plus ou moins négatif sur le climat ou l’environnement. En effet, l’électricité verte produite par les éoliennes, les barrages hydro-électriques, les fermes solaires est vertueuse pour la planète.

En revanche, les centrales nucléaires produisent des déchets dont on ne sait que faire et qui ont un impact négatif sur le climat. Ces dernières fournissent pourtant plus de 70 % de la production française…

 

Se chauffer avec un chauffage électrique

Vous êtes nombreux à choisir l’électricité comme énergie pour assurer le chauffage de votre logement. Les modèles disponibles sur le marché profitent d’une technologie mature, dont les innovations permettent de gagner en confort tout en réalisant des économies d’énergie.

 

Les différents modèles de radiateurs électriques

Plusieurs technologies coexistent, possédant chacun des avantages et des inconvénients.

convecteur électrique

Le convecteur utilise une résistance électrique pour chauffer l’air ambiant. L’air devant le convecteur monte et est remplacé par de l’air plus froid, chauffé à son tour.

Peu coûteux à l’achat, les convecteurs assèchent l’air et n’offrent pas une température uniforme dans toute la pièce.

Le prix d’achat attractif ne doit pas faire oublier les performances réduites de ces appareils.

 

panneau rayonnant

Le panneau rayonnant ou radiant produit des rayons infrarouges qui apportent une sensation similaire à celle d’une exposition au soleil. Ils chauffent l’air ambiant, mais aussi le sol ou les meubles touchés par le rayonnement infrarouge.

La sensation de chaleur et la montée rapide en température sont contrebalancées par une consommation élevée.

 

radiateur à inertie

Le radiateur à inertie est plus performant. La chaleur est stockée dans un fluide ou un matériau solide. Elle continue à être restituée durant plusieurs heures après l’arrêt de l’appareil.

Deux technologies coexistent, avec leurs propres qualités. Le radiateur à chaleur douce possède à la fois une façade rayonnante et un cœur à inertie chauffé par une autre résistance.

Les radiateurs à accumulation, plus lourds et plus encombrants, possèdent une inertie encore plus forte. Ils fonctionnent souvent de nuit, aux heures creuses, et restituent ensuite la chaleur durant toute la journée.

 

radiateur soufflant

Le radiateur soufflant est constitué d’un système de soufflerie et d’une résistance. Cet appareil d’appoint peut chauffer rapidement une petite pièce, au prix d’une consommation élevée. Il est aussi possible de retrouver cette technologie sur des convecteurs ou des panneaux rayonnants, pour une montée en température rapide et un gain de confort.

 

plancher chauffant électrique

Le plancher chauffant propose quant à lui un confort thermique incomparable. Un circuit composé de résistances électriques est installé sous le revêtement du sol, pour une chaleur uniforme et un gain de place. Mais le confort thermique n’est pas son seul atout : il permet aussi de réaliser de réelles économies d’énergie par rapport aux autres solutions de chauffage électrique. Sa pose est généralement assurée par un professionnel.

 

En fonction de la pièce à chauffer, vous pouvez vous orienter vers des produits complémentaires : un sèche-serviette et une lampe halogène sont parfaits par exemple pour équiper une salle de bain. La puissance doit aussi être choisie en fonction du volume de l’espace à chauffer.

 

Fluide caloporteur ou inertie sèche

La performance d’un chauffage électrique varie en fonction du corps de chauffe. Un fluide caloporteur est un liquide qui emmagasine la chaleur pour la restituer ensuite : il s’agit le plus souvent de glycol ou d’huile.

Des matériaux comme la céramique, la stéatite, la pierre volcanique, l’aluminium ou la fonte permettent d’assurer la montée en température et l’effet d’inertie prolongeant le temps de chauffe après extinction de l’appareil.

 

Des formes et des fonctionnalités diverses

Le radiateur électrique peut adopter de nombreuses formes : horizontal ou vertical, bas ou fixé au niveau des plinthes, il s’adapte à tous les intérieurs. Dans la salle de bains, le sèche-serviette électrique permet de chauffer la pièce tout en apportant un réel confort.

Si le blanc est la couleur la plus répandue, les fabricants proposent aujourd’hui des produits au design abouti avec d’autres coloris et des formes plus modernes.

À l’ère du digital, le radiateur électrique sait être smart en devenant un véritable objet connecté ! Depuis votre centrale domotique ou votre smartphone, vous pouvez programmer ou actionner votre chauffage à distance.

Le pilotage est à la fois simple, instantané et très intuitif. Vous pouvez ainsi chauffer votre logement avant de vous lever ou d’arriver et ajuster au mieux vos dépenses, pièce par pièce.

La pompe à chaleur : économique et écologique

Vous préférez opter pour un système de chauffage central ? La pompe à chaleur s’impose comme la technologie la plus écologique fonctionnant à l’électricité.

Pour chauffer votre intérieur, votre appareil va puiser les calories présentes dans l’environnement extérieur : atmosphère, nappe phréatique, sous-sol…

La technologie de la pompe à chaleur repose sur un fluide frigorigène. En passant successivement d’un état gazeux à un état liquide, celui-ci permet d’assurer le chauffage de votre logement. Une pompe à chaleur air / eau, par exemple, va puiser les calories de l’air extérieur pour chauffer l’eau qui circulera dans vos radiateurs.

pompe à chaleur écologique

La pompe à chaleur électrique offre un excellent rendement, mais perd en efficacité si les températures extérieures sont trop basses.

Dès 0 °C, la pompe à chaleur électrique ne prélève plus de calories à l’extérieur : c’est une résistance joue alors le rôle de chauffage d’appoint pour faire face aux épisodes climatiques excessivement froids.

 

Les aides à l’installation

Différents dispositifs ont été créés pour encourager la rénovation énergétique des logements :

• CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique) ;

• Éco-prêt à taux zéro ;

• TVA réduite à 5,5 % ;

• Aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH ;

• Prime Coup de Pouce « Chauffage » et « Isolation » ;

• Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) ;

Des aides peuvent vous être accordés pour l’installation de systèmes de régulation ajustant la puissance de votre chauffage électrique à la température extérieure.

L’installation d’une pompe à chaleur air / eau donne aussi droit à l’obtention de certaines aides.
Pour vous renseigner sur votre éligibilité aux différentes aides, vous pouvez consulter notre guide dédié aux aides à l’énergie.

 

Gaz ou électricité : que choisir ?

L’achat d’un radiateur électrique est facile et économique. En effet, vous pouvez facilement acheter en magasin les modèles qui vous intéressent : convecteurs, panneaux rayonnant, chauffages soufflants, etc.

Vous pouvez aussi, en quelques clics, commander les produits de votre choix avec un paiement en ligne et une livraison à domicile en quelques jours. La pose est rapide : une perceuse, des vis et des chevilles ainsi qu’une prise électrique suffisent le plus souvent.

Mais vous serez rapidement confronté aux limites de ces technologies. En effet, si les petites surfaces peuvent se contenter de chauffages électriques, les systèmes disponibles sur le marché montrent vite leurs limites. Un radiateur fonctionnant à l’électricité est peu onéreux à l’achat, mais il propose souvent un rendement limité et se traduit par une hausse de votre facture d’énergie.

Par ailleurs, les radiateurs électriques ne permettent pas d’assurer la production d’eau chaude sanitaire : vous devrez investir dans un chauffe-eau thermodynamique ou une chaudière. La pompe à chaleur électrique, plus vertueuse, n’est quand-à-elle pas adaptée aux régions les plus froides.

Avant d’opter pour des chauffages électriques, avez-vous étudié toutes les options qui s’offrent à vous ?

Le chauffage au gaz est, par exemple, mieux adapté aux surfaces plus importantes. Raccordée au réseau de distribution, une chaudière à condensation vous offrira une performance supérieure à n’importe quel type de radiateur électrique tout en produisant l’eau chaude sanitaire.

 

Des conseils personnalisés pour mieux vous chauffer

Nos conseillers et experts vous accompagnent dans votre projet de rénovation énergétique.

La solution BOOSTHEAT associe pompe à chaleur gaz et chaudière à condensation pour vous offrir un rendement deux fois supérieur à une chaudière de nouvelle génération classique, tout en vous assurant un fonctionnement optimal par tous les temps et en toutes saisons.

Achat ou location longue durée avec entretien inclus, découvrez nos solutions et installez dans votre maison individuelle la solution de chauffage la plus économique du marché.

Contactez nos conseillers en ligne ou par téléphone pour échanger sur votre projet.

Demandez votre étude de prix
5.0
02

Devenez acteur de la nouvelle ère énergétique

La chaudière la moins énergivore du monde

Conçue et fabriquée en France

Votre devis en quelques clics

Nos conseillers vous accompagnent