BOOSTHEAT > Guides et astuces > Chaudière - Chauffage > Conseils chauffage > Chaudière au gaz VS chaudière au fioul : quelles différences ?

RETOUR

Chaudière au gaz VS chaudière au fioul : quelles différences ?

avantage chauffage gaz

Au moment de changer de chaudière, il peut être intéressant de comparer les différents modèles disponibles sur le marché, en tenant compte de leurs avantages et de leurs inconvénients. Si vous avez du mal à vous décider entre une chaudière au gaz et une chaudière au fioul, découvrez un comparatif de ces deux types d’équipement qui peuvent à la fois alimenter votre système de chauffage (radiateurs, plancher chauffant) et assurer la production d’eau chaude sanitaire (ECS).

Optez pour la solution qui vous permettra de baisser votre facture de chauffage tout en gardant le meilleur niveau de confort.

 

chaudière gaz ou fioul ?

Une différence d’énergie

 

La principale différence entre les chaudières au gaz et au fioul est l’énergie utilisée pour l’alimenter. Le choix du type de combustible utilisé pour chauffer votre logement et produire votre eau chaude sanitaire (ECS) demande une réflexion en amont d’un chantier, au moment d’établir le cahier des charges d’une construction ou de travaux de rénovation.

Pour fonctionner, une chaudière au gaz doit être raccordée soit au réseau de gaz naturel, soit à une cuve de gaz propane.

La chaudière au fioul doit, quant à elle, être alimentée par du fioul domestique dont le stockage est assuré par une cuve prévue à cet usage.

 

Quel rendement ?

 

Le rendement des chaudières varie selon l’ancienneté du modèle et la technologie utilisée.

Le rendement minimum d’une chaudière au gaz actuelle se situe autour de 90 % et peut atteindre jusqu’à 200 %. C’est le cas notamment des chaudières thermodynamiques.

En comparaison, les chaudières fonctionnant au fioul offrent un rendement maximum de 105 %.

À lire aussi : Pourquoi remplacer sa chaudière ?

 

La question du coût

 

La question du coût de la chaudière est sans doute l’un des principaux paramètres à comparer.

  • Achat et aides financières

Au-delà du coût à l’achat qui s’avère relativement similaire entre les chaudières au gaz et les chaudières au fioul, les aides financières qui permettent d’alléger la facture peuvent varier selon le modèle choisi. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) s’élevant à 30 % des dépenses n’est plus accordé pour l’installation des chaudières au fioul depuis la loi de finances 2018.

  • Entretien annuel de la chaudière

En moyenne, le prix de l’entretien annuel d’une chaudière au gaz atteint au maximum 180 € tandis que celui d’une chaudière au fioul peut avoisiner les 250 €.

  • Coût de l’énergie

Le gaz naturel figure parmi les énergies les plus économiques alors que le prix du fioul coûte environ 21 % plus cher.

Le gaz propane est plus cher que ces deux énergies puisque son coût s’élève à 14,23 € pour 100 kWh PCI*. À noter que les chaudières au gaz thermodynamiques atteignent une efficacité élevée rendant l’utilisation du gaz propane plus compétitive que le fioul.

*Coûts des énergies en septembre 2018 issus du Baromètre des énergies GRDF.

 

Quel impact sur l’environnement ?

 

Le gaz tient une place importante dans la transition énergétique actuelle. Cette énergie est plus propre que d’autres énergies comme le fioul domestique considéré comme l’une des plus polluantes. Le fioul émet, en effet, des particules fines, responsables de maladies respiratoires, et du dioxyde de soufre (SO2), à l’origine de pluies acides. 

Passer au gaz équivaut donc à supprimer ces émissions nocives. En optant pour une chaudière à condensation au gaz, le gaspillage des énergies est impossible puisque leur utilisation est optimisée. De cette façon, les rejets de CO2 sont moins importants.

À lire aussi : Quelle est la place du gaz naturel dans la transition énergétique ?

Avant de choisir son moyen de chauffage, il est important de s’assurer de l’isolation thermique de sa maison. Il faut également prendre en compte l’entretien annuel de sa chaudière : celle-ci est en effet obligatoire pour les installations au fioul, au gaz, au bois, au charbon ou multicombustibles dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Cet entretien peut faire l’objet d’un contrat souscrit auprès d’un chauffagiste professionnel.

 

BOOSTHEAT a créé un bijou de technologie : la chaudière la moins énergivore du monde. Une solution de chauffage efficace, sobre et durable. Si comme nous, vous pensez que les enjeux écologiques ne vont pas à l’encontre de la performance énergétique, contactez notre équipe pour plus de renseignements.

5.0
03