BOOSTHEAT > Guides et astuces > Pompe à chaleur > Installation pompe à chaleur > Pompe à chaleur et bruit : comment limiter les nuisances ?

RETOUR

Pompe à chaleur et bruit : comment limiter les nuisances ?

Les pompes à chaleur (PAC) séduisent de nombreux Français à la recherche d’une solution de chauffage écologique, qui permet de réaliser des économies d’énergie. Les aides à l’installation contribuent à leur succès. Mais l’évocation de possibles nuisances sonores peut faire hésiter certains acheteurs potentiels. Une pompe à chaleur est-elle réellement bruyante ? Quels modèles comptent parmi les plus silencieux ? Comment réduire le niveau sonore d’une PAC déjà installée ?

 

Le bruit de l’unité extérieure

 

Les pompes à chaleurs aérothermiques comprennent une unité extérieure, aussi appelée évaporateur, qui capte les calories présentes dans l’atmosphère pour la transmettre à votre système de chauffage.

Son fonctionnement peut générer des bruits excessifs. Si le volume sonore ne vous gêne pas directement, il peut provoquer un trouble du voisinage. Le niveau sonore peut en effet atteindre 45 à 65 décibels ou dB(A). À titre de comparaison, un aspirateur en marche a un volume sonore moyen compris entre 65 et 75 décibels. Le bruit généré par votre pompe à chaleur a tendance à augmenter lorsque la température diminue et que l’unité extérieure passe en mode « dégivrage ».

 

Le risque de trouble du voisinage

 

Vos voisins peuvent se plaindre des nuisances sonores provoquées, en s’appuyant sur la législation. L’article R. 1334-31 du Code de la santé publique stipule ainsi qu’«aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage […] ». L’installation d’une pompe à chaleur doit respecter la tranquillité du voisinage, et respecter pour cela une réglementation précise. Cet article est toutefois sujet à interprétation.

L’émergence est alors un facteur clé pour déterminer si le bruit provoqué par votre pompe à chaleur est acceptable. La notion d’émergence établit la différence de pression acoustique avec l’appareil éteint et en fonctionnement. Les mesures sont effectuées en limite de propriété, ou dans le cas de bâtiments dans les pièces à vivre avec les fenêtres ouvertes et fermées. La nuisance est établie si l’émergence dépasse un certain seuil :

  • 5 dB(A) entre 7h et 22h (jour)
  • 3 dB(A) entre 22h et 7h (nuit)

Ces seuils sont définis par le Code de la santé publique (articles R1334-33 et R1334-34). Ces normes valent aussi pour un appareil destiné à chauffer une piscine.

 

Installer une pompe à chaleur silencieuse

 

Vous pouvez vous orienter vers un modèle affichant un faible niveau sonore si votre unité extérieure est installée à proximité de vos voisins. Dans les copropriétés, le règlement intérieur encadre généralement le volume sonore maximal engendré par une pompe à chaleur.

Les conseils de votre installateur agréé RGE sont précieux : il vous aidera à choisir l’emplacement idéal et proposera des solutions pour anticiper une éventuelle nuisance et vous éviter tout problème avec votre voisinage. Il est par exemple possible de poser un mur ou un caisson isolant, ou encore d’ajouter des systèmes antivibrations.

Si votre terrain le permet, vous pouvez aussi privilégier une pompe à chaleur géothermique. Les capteurs sont enterrés et ne génèrent aucune nuisance. Vous gagnez par ailleurs en performance, même en cas de chute des températures extérieures. Les bruits excessifs sont liés aux travaux d’installation des capteurs enterrés et sont donc temporaires.

 

Réduire le bruit d’une pompe à chaleur installée

 

Un voisin est incommodé par le bruit de votre unité extérieure ? Vous pouvez faire appel à votre installateur ou à tout autre professionnel pour mettre en place les mesures correctives nécessaires. Vous pouvez par exemple isoler votre unité extérieure pour éviter de déranger un voisin :

  • Ajout de tampons isolants antivibrations ou de silent blocs
  • Construction d’un écran anti-bruit
  • Mise en place d’un caisson d’insonorisation

Le déplacement ou le remplacement de l’appareil incriminé au profit d’un modèle moins bruyant peut aussi résoudre la nuisance subie par vos voisins. Un simple nettoyage peut aussi diminuer le bruit de votre pompe à chaleur : la présence de brindilles ou de feuilles peut altérer le bon fonctionnement des ventilateurs et générer des nuisances. Vous pouvez réaliser vous-même les travaux d’isolation ou de nettoyage. Mais le remplacement ou le déplacement doivent être confiés à un professionnel afin d’éviter toute fuite de liquide frigorigène.

 

Le bruit de l’unité intérieure

 

L’unité intérieure est généralement silencieuse, avec un niveau sonore ne dépassant habituellement pas les 25 décibels, ce qui correspond au bruit rencontré en campagne, en l’absence de vent. Il est toutefois conseillé d’installer l’unité intérieure dans une pièce de service, comme la buanderie, et d’éviter de la positionner contre un mur mitoyen avec une chambre.

Vous pouvez aussi ajouter des tampons antivibrations ou assurer l’isolation acoustique de la pièce qui accueille votre unité intérieure pour  ne plus entendre aucun bruit.

 

Quel est le bruit d’une BOOSTHEAT.20 ?

 

La BOOSTHEAT.20 associe une pompe à chaleur équipée d’un compresseur thermique avec une chaudière à condensation à très haute performance énergétique. Son rendement en fait l’une des solutions de chauffages les plus efficaces et les plus économiques du marché (classe d’efficacité énergétique A++).

L’unité extérieure se situe parmi les modèles les plus silencieux du marché, avec un bruit de 48 dB(A). Vous pouvez aussi raccorder votre BOOSTHEAT.20 à des capteurs géothermiques. Installée dans votre buanderie ou dans une autre pièce de service, la BOOSTHEAT.20 génère un bruit équivalent à celui d’une chaudière à gaz grâce au compresseur thermique, particulièrement silencieux.

Vous avez pour projet de remplacer le système de chauffage de votre maison individuelle ? La BOOSTHEAT.20 offre une efficacité supérieure aux pompes à chaleur air-eau classiques. À l’achat, la BOOSTHEAT.20 est éligible aux dispositifs d’aides en vigueur : Ma Prime Rénov’, TVA réduite… Parlons ensemble de votre projet ! Contactez nos conseillers pour tester votre éligibilité et obtenir un devis personnalisé, gratuit et sans engagement.